L’ ARRESTATION DU MAIRE DU DISTRICT ADAMA SANGARÉ : MON ANALYSE

Je ne suis pas contre l’arrestation de Adama Sangaré s’il s’avère qu’il a détourné même 5 franc du CONTRIBUABLE malien, il doit le vomir, mais au-delà de l’euphorie du bas peuple toujours pour l’arrestation d’une personnalité, je cherche à savoir ce que cache ce qu’on nous montre ou nous dit. Je lis entre les lignes car il n’est pas bon d’être crédule en matière d’actualité surtout après un certain niveau de métier et de responsabilité.

Comme pour certaines récentes arrestations, je pense que celle de Adama Sangaré a un fond. Sinon comment comprendre que pour des faits déroulés il y’a bientôt 10 ans, lors de l’organisation du cinquantenaire de l’indépendance du Mali sous ATT, que ce soit seulement maintenant qu’on procède à l’arrestation des personnes concernées. Autrement dit, le médecin qui doit vite opérer un cancer qui se métastase a attendu 10 ans pour pour agir. Pour quelle opportunité ? Ah, j’oubliais que la justice malienne n’a pas connu d’hommes capables et intègres avant Malick et Kassogué !!!

Mais là, je vais au-delà du superficiel et je regarde le fond. Je ne sais pas si le marché de 500 millions a été exécuté convenablement avec l’entreprise et l’EDM, ni si le Maire Adama Sangaré a perçu des pots-de-vin ou pas, ou s’il est mouillé ou pas. Mais je sais que son arrestation n’est pas fortuitement pour ce vieux dossier d’éclairages publics du cinquantenaire, des éclairages qui jonchent actuellement encore les abords des rues de la commune 1,2, 3 et autres de Bamako. Les lampadaires solaires avec effigie des 3 caïmans et le logo du cinquantenaire sont toujours visibles à présent. Mais c’est pas mon problème.

Mais comme Bakary Togola, Adama Sangaré paie t-il pour sa largesse politique ? Il est proche de celui qu’il faut à tout prix écarter du chemin de Koulouba en 2023, mieux, le Maire central est à la tête d’un budget annuel de 48 milliards sans compter les financements extérieurs, une vraie potentialité politique. Son choix pour quelqu’un d’autre peut bien être préjudiciable à leur plan de pérennisation d’un clan, savamment orchestrée.

Quand à la cellule de Adama Sangaré à la MCA, ils peuvent l’agrandir mieux car les Caïmans savent où se mordre. En temps que sentinelle, mon rôle est de vous titiller, je l’ai fait et les avertis, sans forcément être d’accord avec moi, m’ont compris. C’est l’essentiel

Seydou Oumar Traoré, journaliste .

 

Suivez-nous sur Facebook sur