Koro : Quelque 228 déplacés regagnent Yoro, après plusieurs attaques

Quelque 228 déplacés avec à leur tête leur chef de village, Talouba Ganamé ont pris le départ lundi à Koro, pour rejoindre Yoro,  leur localité, après une série d’attaques ayant causé d’énormes pertes en vies humaines et matérielles, a constaté l’AMAP.

C’était en présence du ministre de l’assainissement, de l’environnement et du développement durable, Housseiny Amion Guindo, de l’ambassadeur Boubacar Gaoussou Diarra, des responsables politiques et administratives du Cercle.

Une dizaine de minibus et de camions ont été mobilisés pour la circonstance et le convoi passera par le Burkina voisin pour ensuite se rendre à Yoro, le tronçon Koro- Yoro, étant interrompu à cause des attaques à engins explosifs improvisés qui ont fait de nombreuses victimes civiles et militaires.

L’ambassadeur Boubacar Gaoussou Diarra a déclaré que le gouvernement est prêt à accompagner  et à faciliter le retour de tous les déplacés  qui vont émettre le souhait de regagner leur village et d’avoir sur place les prestations des services sociaux de base.

Au cours de la visite du premier Ministre, Dr Boubou Cissé à Koro le 5 juillet dernier, les populations de Yoro avaient émis le souhait de regagner leur village pour pouvoir cultiver les champs dans un bref délai à l’approche de la saison des pluies.

Depuis, des stratégies ont été définies pour permettre aux populations de regagner leur village et de pouvoir y rester cultiver en toute quiétude par une présence permanente des Fama.

Au mois de juin dernier,  le village de Yoro chef lieu de la commune rurale de Yoro avait subi plusieurs attaques, perpétrées par des hommes armés non identifiés, causant des dizaines de morts, d’importants dégâts matériels et contraignant les populations à fuir massivement le village.

MN/KM 

Source: AMAP

Suivez-nous sur Facebook sur