Kangaba échange sur la formation professionnelle, l’insertion et l’appui à l’entrepreneuriat des jeunes ruraux du cercle

Kangaba, 16 mars (AMAP) Le Secrétaire général du conseil de Cercle, Soumaila N’Diaye a présidé vendredi à Kangaba, les travaux de la 1ère  session du Comité Qualité Cercle (CQC) de l’année 2020 du Projet de formation professionnelle, d’insertion et d’appui à l’entrepreneuriat des jeunes ruraux (FIER) du cercle, a constaté l’AMAP

Les participants ont échangé sur entre autres, la situation de l’avancement de la mise en œuvre du Projet, l’examen et l’analyse des demandes des jeunes dans le cercle.

Le représentant de l’Unité de Coordination régionale FIER de Koulikoro, Salif Traoré a remercié les participants pour leur présence, avant de faire l’état de l’avancement du projet FIER dans le cercle de Kangaba.

S’agissant de l’examen et de l’analyse des demandes des jeunes, le CQC a adopté une approche participative impliquant l’ensemble des membres à toutes les phases du processus.

Les étapes d’examen et d’analyse ont été respectées suivant les trois niveaux à savoir, l’examen de conformité, l’examen d’éligibilité et l’examen qualité des dossiers qui consiste à octroyer des points aux demandes sur la base des critères indiqués dans la grille d’évaluation.

Le comité a siégé sur 295 requêtes dont 265 pour les activités génératrices de revenus (AGR), 29 pour la micro entreprise, et 01 tutorat.

Sur ces 295 dossiers examinés, 286 demandes ont été acceptées soit 97%, 05 demandes ajournées soit 1,7% et 04 demandes rejetées soit 1,3%.

L’insuffisance d’informations, les idées de projet non éligibles, le dépassement de l’âge et la double demande pour la même personne sont les motifs des ajournements et des rejets des dossiers.

A l’issue  de leurs travaux, les participants ont formulé entre autres recommandations,  de diligenter le décaissement des fonds des jeunes bénéficiaires en cours de financement, de diligenter le processus d’ouverture et de mise à disposition des numéros de compte aux jeunes et de demander à tous les acteurs de s’impliquer activement en vue de permettre une augmentation des fiches de requêtes dans le cercle .

En effet, à la date du 05 mars 2020, 3656 sous projets sont financés dans la région de Koulikoro dont 580 dans le cercle de Kangaba.

La session a regroupé une vingtaine de participants composés des maires, des agents des micros finances, des représentants des fédérations nationales des femmes rurales et des jeunes ruraux, les représentants de la coordination régionale des organisations paysannes et de l’association des organisations professionnelles paysannes venus des communes du cercle.

SD/KM (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur