Suspendu courant septembre 2020: Le procès du terroriste Al Hassan reprend le 8 février

Le procès d’Al Hassan, accusé de  » crimes de guerre et crimes contre l’humanité  » reprend le 8 février prochain à la Haye. Il est à signaler que son procès avait été suspendu, le 8 septembre 2020. Plusieurs témoins sont attendus à la barre le 8 février prochain pour faire des témoignages sur Al Hassan qui est soupçonné d’avoir travaillé main dans la main avec le tribunal islamique de Tombouctou pendant l’occupation narcoterroriste.

 

Selon l’accusation Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud – dit « Al Hassan » a mené des patrouilles pour faire respecter la charia, appliqué les décisions du tribunal islamique en infligeant lui-même des coups de fouet ou d’autres traitements violents. Notamment des tortures, des mariages forcés, l’esclavage sexuel, les viols, les persécutions : au total, 13 chefs d’accusation sont retenus contre l’ex-commissaire de la police islamique de Tombouctou. Rappelons que le mandat d’arrêt à l’encontre d’Al Hassan a été délivré le 27 mars 2018 et l’intéressé a ensuite été remis à la CPI le 31 mars 2018 après son arrestation par les forces de sécurité. L’audience de confirmation des charges a eu lieu du 8 au 17 juillet 2019. Et le 30 septembre 2019, la Chambre préliminaire a rendu une décision confidentielle confirmant les charges  » de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité  » portées à l’encontre de M. Al Hassan avant de renvoyer l’affaire en procès.

Abdoulaye DIARRA

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur