PAJM : Vers la validation d’un rapport de diagnostic du droit judiciaire

Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Mamadou I. Konaté a procédé ce lundi 22 mai 2017 à la cérémonie d’ouverture d’un atelier de validation d’un rapport d’audit du droit judiciaire malien. Il est organisé par le ministère de la Justice à travers la direction nationale de formation des affaires judiciaires et du sceau.

mamadou ismaila konate ministre justice office illicite lutte enrichissement

Il s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la justice malienne (PAJM). Le PAJM a recruté Boubacar Dicko, magistrat à la retraite, comme consultant pour faire un diagnostic du droit judiciaire de la mise en œuvre de la réforme législative présentement en cours.

En plus des magistrats, les directeurs centraux, auxiliaires de justice, la cérémonie a enregistré les partenaires techniques et financiers. Le ministre a apprécié cette expertise locale. Il a remercié les partenaires techniques et financiers pour leur contribution financière.

Un des défis de la justice malienne demeure son manque de modernisation. Pour le chef de délégation de l’Union européenne, CécileTassin-Pelzer, le Mali est à l’évidence un Etat de droit au droit judiciaire vieilli, parfois incohérent ou lacunaire. Elle faisait allusion a la loi sur le casier judiciaire qui date de 1954 ou encore la loi sur le code pénal. Elle s’est réjouie de la contribution du projet PAJM dont la vision globale est la réforme législative.

Les participants siégeront sur le rapport  du diagnostic législatif pendant deux jours en vue de le valider. Il servira à rendre plus fonctionnelle et à rationaliser les procédures de travail.

Zou

 

Source:  L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur