Lutte efficace contre la corruption : Malick Coulibaly fortifie la Brigade du Pôle économique de Bamako.

Les grands délinquants de la République, sentant la dynamique de répression judiciaire en cours, choisissent chacun les marabouts et les féticheurs les plus réputés. Les maliens ne devraient plus trop de la « montée en puissance » de la justice.

Le Mali qui a souffert d’un long moment de laxisme, d’impunité et de corruption généralisée veut, à travers le Ministre Malick Coulibaly et ses unités nouvellement reconstituées, redonner espoir à une République à terre.

Selon nos discrètes sources d’informations, le Garde des Sceaux Malick Coulibaly veut joindre l’efficacité à la diligence de gros dossiers. Pour éviter que les procédures ne traînent plus au niveau des pôles, de nouveaux enquêteurs ont été désignés.

Dans un arrêté ministériel MJDH du 09 Octobre 2019 que nous avons consulté, des Adjudants-chefs, des Commissaires de Police, des Commandants de police, des Lieutenants ou autre capitaine ont été nommés par le Ministre de la Justice.

Selon une de nos sources, les instructions sont désormais claires : « que les dossiers de corruption, à l’enquête préliminaire, ne dépassent plus un mois à la brigade du pôle économique et financier de Bamako. »

Source: Page Facebook le Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur