AFFAIRE DES BERETS ROUGES: Le capitaine Sanogo et co seront fixés sur leur sort le mardi prochain

Ce mardi 21 janvier,  le chef de la junte Amadou Haya Sanogo qui espérait bénéficier d’une libération provisoire va devoir attendre le mardi prochain pour être fixé sur son sort. 

Après le rejet d’une première demande de liberté provisoire, les avocats du chef de la junte et ses coaccusés étaient hier devant la chambre criminelle  de la Cour d’appel de Bamako pour solliciter une liberté provisoire pour leurs clients en détention depuis presque 7 ans.  Après plusieurs heures de plaidoiries, la Cour a renvoyé le délibéré pour le mardi prochain.  Cette demande de liberté provisoire intervient après le report du procès programmé le lundi 13 janvier dernier.

Le capitaine Amadou Haya Sanogo,  chef de la  junte en 2012, espère bénéficier d’une libération provisoire. En tout cas, selon les informations, cette demande de liberté provisoire ne fait objet d’aucune opposition de la part de la partie civile.   Pour les avocats du capitaine,  sa mise en liberté est devenue obligatoire car il est en détention illégale depuis plus de 6 ans sachant que le code pénal fixe à 3 ans le délai de la détention préventive. Lire la suite sur aumali…

  1. A.Diamouténé

l’indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur