Journée internationale du volontariat : Malilakoliko-ankounko lance sa 2e édition

Ce mardi 4 décembre 2018 au lycée Mamadou Konaté en Commune III, le consortium Malilakoliko-ankounko a lancé son projet de formation des élèves sur comment réussir son examen. Le thème choisi est “les volontaires au service de l’éducation nationale”.

 

Mohamed Diallo était l’officiant de la cérémonie. Dès l’ouverture, il a présenté le projet en présence des autorités locales. Le projet consiste à former des élèves candidats aux astuces comment réussir son examen. 6000 jeunes sont concernés par l’initiative.

Les moments que traverse le Mali nécessite que chaque jeune s’engage volontairement à relever le défi. Ce consortium de 10 associations, dont Fayida, Aproddej, CMC et bien d’autres, veut être un trait d’union entre les jeunes soucieux du devenir de leur nation.

En tant que citoyens de la communauté globale, tous les jeunes ont la responsabilité de guider la nation malienne pour atteindre les Objectifs du Millénaire en matière d’éducation. Ces associations encouragent les gens à penser local pour agir global, en mettant l’éducation dans le centre de leur préoccupation.

Dans le contexte de déperdition scolaire inquiétant et de taux d’échec croissant au Mali, il s’avère indispensable de mettre à la disposition des jeunes candidats au DEF et au baccalauréat des stratégies et outils nécessaires qui leur permettent de réussir à leurs examens.

Chiaka Berthé, porte-parole du consortium Malilakoliko-ankounko, a rendu hommage à l’honorable Amadou Thiam, parrain de l’événement, ainsi que toutes les autorités présentes à la cérémonie. Il a rappelé les résultats obtenus lors de la 1re édition. Ils misent sur le mérite de l’effort. L’insécurité grandissante qui prévaut au Mali est en partie due au faible niveau d’instruction de la majorité de la population, croit-il savoir.

Tous les Maliens doivent se battre afin que les générations futures soient exemptes de toute ambition destructive et criminelle. Et pour le faire, une synergie d’actions tant dans le domaine de l’éducation mais que pour une culture citoyenne. M. Berthé a invité les parents, les enseignants et les décideurs à agir.

Aux élèves, “l’assiduité, l’abnégation et la persévérance sont les clés de la réussite et la persévérance sont les clés de la réussite scolaire et sans nul doute le trésor des meilleurs”, a-t-il soutenu.

Dans ce même ordre d’idée le représentant du ministre de la Jeunesse a renchéri en prodiguant d’utiles conseils aux parents et aux élèves. Les formations débuteront effectivement en début décembre pour prendre fin en février 2019.

Yaou Kawélé

Source: L indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur