ISSA KAOU DJIM LE COORDINATEUR GÉNÉRAL DE LA CMAS DE MOHAMOUD DICKO MENACE DE REPRENDRE LES MARCHES SOUS PEU

Dans un message audio diffusé ce soir, l’homme a tout faire de l’imam Mohamoud Dicko, son gendre Issa Kaou Djim, a informé l’opinion publique et même juré qu’ils vont bientôt reprendre les manifestants contre la gestion du pays dans les jours à venir. Selon le même message audio, une conférence de presse devrait bientôt annoncé le jour et les moyens de la marche. Issa Kaou djim qui jure sur le Coran est formel pour la tenu de la marche et charge même qu’on le dise à IBK. Il rappelle le. succès des précédentes marchés du 5 avril et du 10 février contre le régime.


Pour lui les raisons vont de la situation sécuritaire du pays, la paupérisation de la population et la gestion chaotique du pays, l’élection de Moussa Timbiné comme N.2 du pays, c’est à dire Président de l’assemblée nationale en violation doit-il de toutes les lois du Mali, qu’il juge comme un député repêché en commune V (non élu), pour dire à IBK que le Mali ne l’appartient pas, pour dire NON, pour dire NON, pour dire NON renchérit-il.

Les propos sont d’une dureté extrême, comme on sait, le ton habituel, haineux et dans réserve qui caractérise ce commis de l’intrépide imam Mohamoud Dicko.

Plus besoin de le rappeler, Issa Kaou Djim, le hiboux, est en mission de l’imam Mohamoud Dicko, silencieux depuis l’arrivée de son neveux Boubou Cissé à la Primature. Cette sortie annoncée de Mohamoud Dicko est révélateur certainement du départ annoncé de Boubou Cissé qui finance illicitement son oncle. Ce qui explique son silence incomprehensif depuis un an. Dicko est à la grande surprise de l’opinion publique, resté muet comme une tombe, à des périodes cruciales de la vie de la nation où les pauvres avaient besoin de son éclairage et de ses actions harangueur de foule.

Qu’est-ce que explique donc le soudain réveil de l’imam Dicko ?
Le remaniement en perspective est passé par là et son fiole, Boubou Cissé est certainement assurée de ne pas être reconduit où espère peser ainsi lourd dans les choix d’IBK pour la Primature si ce dernier tient au calme.

Alors, IBK peut bien se préparer à affronter le virulent imam Dicko si ses intentions sont de se défaire de Boubou Cissé, le pion de Dicko et son bailleur de fond. En politique, on ne fait pas de cadeau, ce sont les intérêts qui priment.

A suivre donc…

 

Seydou Oumar Traoré, journaliste.

Source : Maliactu.info

 

Suivez-nous sur Facebook sur