Insécurité à Bamako : Le Secrétaire général du FAD échappe à une énième tentative d’assassinat

Mardi 2 avril, un véhicule 4X4 non immatriculé a poursuivi le secrétaire général du Front africain pour le développement (FAD), Mohamed Dramane Traoré   à Titibougou, avant de le renverser à l’ACI 2000, au niveau de la Bibliothèque nationale. Cette tentative d’assassinat est la troisième du genre contre le secrétaire général du FAD.

 

La sécurité des personnes et de leurs biens est devenue une préoccupation majeure dans notre pays. Puisque les assassinats ciblés et les tentatives d’assassinat constituent toujours le lot de faits troublants du quotidien des Bamakois. Après l’assassinat de l’imam Yattabaré et tout dernièrement celui d’un enseignant, le secrétaire général du Front africain pour le développement, Mohamed Dramane Traoré  a été l’objet d’une attaque ciblée. Selon des sources concordantes, dans la nuit du lundi au mardi 2 avril, lorsque Mohamed Dramane Traoré  quittait la radio RFM, après une émission de 22h à 00h, il a été poursuivi par un véhicule 4X4 non immatriculé. Notre source indique que de Titibougou à l’ACI 2000, les présumés assassins ont eu le temps de préparer l’attaque. C’est ainsi qu’ils sont arrivés au niveau de la  Bibliothèque nationale. Constatant une circulation fluide, les présumés assassins ont donné un coup de volant à Mohamed Dramane Traoré.

Heureusement, ils ont raté un peu la cible. Quelques minutes après, ils ont voulu retourner dans leur 4X4 non immatriculé  de couleur noire. C’était à 00h 40 mn. Le mouvement a coïncidé avec le passage d’un taxi. Toute chose qui a dissuadé les  auteurs.

Mohamed Dramane Traoré qui a été blessé légèrement confirme que ce n’est pas la première fois. « Ces temps-ci, j’ai fait l’objet de tentative d’assassinat trois fois », précise-t-il. « La première, c’était à la radio Peace FM, lorsque j’étais l’invité d’une émission. Après juste mon intervention, un groupe de policiers est venu au portillon de la radio. J’étais accompagné par un ami qui m’a conseillé de me mettre à l’écart ».

La deuxième était à la Radio Kledu. Encore un véhicule 4X4 de couleur blanche sans immatriculation m’a poursuivi jusqu’au niveau de l’Ambassade de la Russie. Ils ont réussi encore à me renverser. Mais je ne pensais pas une attaque ciblée… »

Observant un temps de repos dans la journée du mardi, l’homme que nous avons rencontré chez lui affirme que les intimidations n’enlèveront rien à sa détermination. « Je suis engagé pour le Mali. Ce n’est pas ces jeux qui me trimbaleront… »

André Traoré

Soleil Hebdo

Suivez-nous sur Facebook sur