INPS : Conseil d’administration Extraordinaire : Les chiffres au vert

Pour l’examen et l’adoption des états financiers de l’exercice de 2017, la validation du rapport d’inventaire d’immobilisation et la note de présentation de l’étude actuelle, l’Institut a convoqué une session extraordinaire le mercredi dernier dans leur siège sis au quartier du fleuve. Ledit conseil était présidé par Yacouba Katilé Président du conseil d’Administration, il avait à ses côtés Bréhima Noumoussa Diallo le Directeur Général de l’INPS et en présence des autres administrateurs.

A l’entame de la rencontre le DG n’a pas manqué de remercier les maliens pour leur forte mobilisation pour les élections du 29 juillet dernier, aussi il a également remercié les partenaires pour la réussite de celle-ci.

Pour lui, les états financiers méritent une attention particulière ainsi que le rapport d’inventaire des immobilisations vu que ces deux points ont fait l’objet d’examen par la commission permanente lors de sa session du 11 juillet dernier.

En ce qui concerne les performances de sa structure, il a affirmé qu’au 31 décembre 2017 qu’il est ressorti un bilan en progression de 192,548 milliards de FCFA contre 172,246 milliards en 2016, soit une hausse de 12% ; un excédent des produit sur les charges de 10, 250 milliards contre 9,670 milliards en 2016, soit une hausse de 6% ; des réserves de 129,952 milliards qui est à ajuster avec les minimas légaux conformément aux dispositions de la conférence interafricaine de la sécurité sociale (CIPRES).

Il a également mis l’accent sur les actifs immobilisés qui s’élève à 76,551 milliards, avec une trésorerie active de 43,048 milliards. Un résultat de l’exercice qui se chiffre à 10,250 milliards contre 9 milliards en 2016, soit une hausse de 6%.

Au vu de ces résultats, il a estimé que le bilan est satisfaisant et qu’ils mettront continuellement des stratégies en œuvre pour une amélioration continue de ce bilan.

Pour ce qui est du rapport  d’inventaire sur les immobilisations, le Président du Conseil d’Administration nous a fait savoir que son conseil, à sa 86eme session ordinaire du 28 décembre 2017, avait suggéré à l’Institut l’inventaire des biens afin de prendre en compte les réserves formulées par les commissaires aux comptes.

Les résultats de cet inventaire sont contenus dans le rapport sur lequel l’autorisation du Conseil d’Administration est requise afin de permettre à l’INPS de prendre en compte les sorties d’immobilisations proposées.

Aussi, il a rejoint le DG qu’il reste beaucoup à faire pour maintenir ce bilan, voire faire plus et qu’ils ne ménageront aucun effort pour l’atteinte de leur objectif qui est de mettre l’INPS au service de toutes les couches de la population malienne.

Ousmane Mariko, stagiaires.

Source: L’Informateur

Suivez-nous sur Facebook sur