Incendie à la centrale EDM-SA de Lafiabougou, hier: Un important stock de câbles électriques parti en fumée

C’est hier, vers midi 30 mn, qu’un incendie s’est déclenché dans la cour de la Direction nationale de conduite de l’Energie du Mali, sise à Lafiabougou, en face du terrain de football de l’AS Réal de Bamako. Le sinistre, qui n’a pas fait de victime, a ravagé une bonne partie du stock de câbles électriques entreposés en plein air dans la cour. Le feu a été maîtrisé par les sapeurs pompiers après plus d’une heure d’intervention.

 

Les populations voisines de la centrale électrique de l’EDM-SA de Lafiabougou ont été alertées hier, à la mi-journée, par une grande fumée qui se dégageait de la cour de la Direction de conduite de la société, située à une centaine de mètres du siège de notre quotidien L’Indépendant. Il n’en fallait pas plus pour provoquer un afflux important de badauds, toujours à l’affût d’un évènement pouvant égayer leurs mornes journées. Réalisant les risques encourus par la foule qui ne cessait de grossir, les éléments de la police ont dû boucler les voies d’accès, obligeant les usagers de la route à un détour.

En fait, cette fumée noire et dense, qui enveloppait peu à peu le quartier ACI et ses environs, provenait des câbles électriques moyenne tension, entreposés en plein air, qui se consumaient sous l’action du feu et dont une bonne partie a été ravagée.

Alertés par les agents de sécurité en poste, les responsables de cette agence EDM ont fait appel à la Protection civile qui n’a pas tardé à prendre possession des lieux. Après un peu plus d’une heure d’intervention, l’incendie a été maîtrisé par les éléments des sapeurs pompiers. Leurs homologues de la MINUSMA ainsi que de l’ASECNA avaient également fait le déplacement, même s’ils ne sont pas intervenus.  Un stock relativement important de câbles électriques et d’autres installations de la société a été épargné de l’incendie.

Aux dires du Directeur du transport et des achats de l’EDM-SA, Daouda Tiécoura Sanogo, les agents ont été alertés dès l’éclatement du feu, dont l’origine n’était pas encore déterminée. Si les dégâts semblent énormes, il dira qu’il est encore tôt pour les évaluer.

Cependant, selon certaines indiscrétions émanant de certains agents présents sur le terrain, le feu est parti de l’extérieur de la cour, à travers le caniveau  qui longe la route allant de l’ACI à Sébénicoro et jouxtant la cour de l’entreprise. A en croire ces explications, le feu aurait été allumé dans ce caniveau par des agents d’assainissement de OZONE-Mali qui procédaient au balayage de cette voie et se seraient servis du feu pour brûler les ordures amassées. Malheureusement, ledit feu se serait propagé à travers le caniveau dont un prolongement continue dans la cour de l’EDM-SA pour l’évacuation des eaux.

Si l’intervention rapide des sapeurs pompiers a permis de circonscrire la flamme,  le Directeur régional de la Protection civile, Boubacar Dao a surtout regretté l’absence de bouche d’incendie au sein de cette grande cour de stockage de l’EDM-SA.

Aussi, a-t-il interpellé les responsables de la société à prendre en compte cet aspect dans leur aménagement afin de donner plus de chance aux sapeurs pompiers de réussir leur mission en cas d’incendie.

Cette absence de bouche d’incendie a été confirmée par le Directeur du transport et des achats de l’EDM-SA qui affirme, par contre, que les autres sites de l’entreprise disposent d’un tel équipement. Et que désormais, le site de Lafiabougou en sera également doté.

Daouda Tiécoura Sanogo n’a pas manqué de rassurer que cet incendie n’aura pas d’incidence sur la fourniture de l’électricité dans la zone.

Y . CAMARA

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur