Incarcération de Bakary Togola : la coordination de ses amis réclame sa libération

Face à l’arrestation et l’incarcération du Président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) et non moins, le Président de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (C-SCPC), Bakary Togola, à la prison centrale de Bamako Coura, les amis de ce dernier ne sont pas restés bras croisés. En effet, ils ont organisé, le mardi 17 septembre 2019, un point de presse, au siège de la fondation de Seydou Kane à Sogoniko, pour demander la libération de leur mentor.


Selon le Secrétaire général, Moussa Z Doumbia, il est indéniable que les conséquences de cette arrestation du président Bakary Togola sont désastreuses pour sa modeste personne et pour son pays. Il estime que cette arrestation va démobiliser le monde paysan ; baisser notoirement la production du coton au Mali qui engendrait une nouvelle faillite de la CMDT ; baisser quasi certainement des productions céréalières, donc une menace pour l’autosuffisance alimentaire. Au regard de cela, la Coordination nationale des amis de Bakary Togola (CNA/BT) en rappelle à l’esprit de justice et d’égalité de tous les maliens devant la loi et du respect des droits et libertés fondamentales de sieur Togola. Pour cette raison, elle demande instamment sa libération pour qu’il puisse retourner dans ses champs en cette période hivernale et poursuivre l’œuvre de consolidation des acquis des paysans maliens sous sa direction éclairée. « Nous voulons que le président Bakary Togola puisse bénéficier d’une bonne justice, d’une justice juste et équitable », a souligné M. Doumbia. Il a soutenu par contre que la bonne justice n’est pas celle qui sévit, ou celle qui humilie un honorable citoyen à la seule volonté d’un dénonciateur anonyme, mais celle qui instruit à charge et à décharge et qui dans un procès équitable dit le droit en toute circonstance. Avant de déclarer que la coordination reste plus que jamais mobiliser à user de tous les moyens légaux pour la défense et la libération totale du Président Bakary Togola. Retenons qu’il est reproché au sieur Togola le détournement des ristournes de la C-SCPC de plus de 9 milliards de F CFA.
S.B. TRAORE

Source: Le Fondement

Suivez-nous sur Facebook sur