Ils ont dit :

La visite du Premier ministre dans la région de Kayes pour s’enquérir des préoccupations a été saluée à l’unanimité par la population. Des citoyens de la Cité du rail ont tenu à nous le faire savoir.

 

Modibo Tounkara, Coordinateur à Kita de la plateforme ‘’Défendons le Mali’’ : « Notre doléance, c’est l’érection de Kita en Région »

Ça fait quatre jours que nous nous sommes mobilisés pour réserver un accueil chaleureux grâce à Mme Sidibé Fatoumata Sako, notre présidente que je salue d’ailleurs. Elle nous a mis dans toutes les conditions pour accueillir la  délégation du Premier ministre.  Ses 100 jours à la tête de la primature ont été bénéfiques, et le soutien de la plateforme ‘’défendons le Mali’’ ne fera pas défaut. Nous on est présent dans les 33 communes de Kita, nous sommes tous présents ici. Notre doléance, c’est l’érection de Kita en Région. Par ailleurs, moi en tant que président du bureau des migrants rescapés à Kita, je demande aux autorités d’équiper les rescapés pour qu’ils puissent entreprendre des activités agricoles…

Bouna Bathily, Président du conseil de la société civile de Nioro : « S’il a accepté de faire ce trajet, c’est qu’il a à cœur de résoudre le problème »

La visite du Premier Ministre est satisfaisante pour nous. Il doit être félicité en réalité pour ce qu’il est en train de faire pour la population. Mais nous, nous demandons des actions concrètes….Le centre de santé de référence, le logement des administrateurs,  …. S’il peut prendre ça en compte, ça sera une grande satisfaction pour nous parce qu’il est question de l’image de l’Etat. En matière de santé aussi, de politique frontalière, il faudra que l’Etat s’y attèle. On a des CSCOM qui n’ont plus de patients… Donc, il faut que les promesses soient réalisées. Nous avons eu foi au Premier ministre, il est jeune, il est engagé, il est républicain donc s’il a accepté de faire le trajet, venir nous voir, c’est qu’il a, à cœur de résoudre le problème, on le soutient et on l’encourage.

Mme Keita Awa Sacko, présidente des femmes du Recotrade : « Sa visite nous donne beaucoup de satisfaction »

L’arrivée du Premier Ministre nous a beaucoup plu car si tu as agi pour montrer ton mécontentement à un dirigeant et qu’il fasse l’effort de venir t’écouter, cela est un signe d’honneur et de respect. Nous avons déploré l’état de la route et lui-même a jugé nécessaire de se déplacer pour le voir, rien que pour ça, sa visite nous donne beaucoup de satisfaction et nous allons l’aider dans sa mission.

Mais le problème majeur pour nous, Kayesiens, est la reprise des activités ferroviaires, car plusieurs d’entres nous vivaient des activités des rails. Si le train arrive à siffler de nouveau à Kayes, vraiment ça nous fera énormément plaisir en plus de la réhabilitation de la route.

Mme Diallo Mariam Sidibé, habitante de Bafoulabé : «  Que les projets viennent à Bafoulabé pour financer nos activités ! »

Nous sommes vraiment contentes de cette visite du Premier Ministre. Il est le seul Premier ministre à venir nous rendre visite, mais ce que nous avons aujourd’hui comme préoccupations, c’est la construction de notre pont et la réhabilitation de nos routes. Si tu quittes ici pour aller à Bamako, tu peux faire 2 ou 3 jours avant d’arriver. Ensuite, que les projets viennent ici à Bafoulabé pour financer nos activités et nous former dans les techniques de transformations des produits locaux !

Propos recueillis par Bintou Diarra

Source : Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur