Haut conseil islamique du Mali : Cherif Ousmane Madani Haidara, candidat à la présidence

L’actuel président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), Cheick Mahamoud Dicko, avait annoncé qu’il ne briguerait pas un autre mandat. Son actuel mandat prendra fin à partir de ce mois-ci. Donc, il faut  procéder au renouvellement l’organisation faitière. De ce fait, un calendrier a été arrêté du 20 au 21 de ce mois, pour désigner les futurs responsables qui auront dorénavant en charge les destinées du HCIM, pour un mandat de 4 ans.

Pour succéder à l’Imam sortant, des candidatures ont été annoncées. Dont celle guide spirituel des Ançars, le très respectueux Seid  Cherif Ousmane Madani Haidara. Celui-là même, qu’était le premier vice-président du bureau sortant. Outre, la candidature de Haidara, la commission d’organisation des assises a aussi enregistré celles du guide de la communauté des Souffis du Mali, Cheick Souffi Bilal et  le jeune président du Mouvement Sabati 2012, Moussa Ba.

 

Lutte cotre la corruption: L’Association Yelen en ordre de bataille

L’ AssociationYelen pilotée par Pr Mamadou Clement Dembélé a animé une conférence de presse le samedi dernier au Carrefour des jeunes en prélude au grand meeting qu’elle entend organiser le 27 avril prochain. Le conférencier dira que la corruption fat perdre à notre pays des centaines de milliards par an. Il a exhorté le peuple malien à un éveil de conscience, afin de mener une lutte commune contre ce fléau qui freine le développement du Mali.

Litige foncier à Sotuba : Plus de 300 familles en voie d’expulsion

A Sotuba les forces de l’ordre ont été envoyées mardi matin pour déguerpir environ 300 familles qui seraient illégalement installées sur une parcelle appartenant à une dame du nom de Niamankoro Coulibaly, domiciliée à Moribabougou, héritière de desdites parcelles.

Les populations ont refusé catégoriquement de vider les lieux, malgré une décision de déguerpissement délivrée une semaine auparavant.

Elles ont brûlé des pneus  et estiment qu’elles sont dans la légalité avec un titre foncier scindé en 3 depuis 1928. Elles estiment  que la dame est une usurpatrice,  et qu’elle n’est pas du tout l’héritière légitime.

Enfin, elles pensent que la vieille femme serait en complicité avec certains magistrats pour s’accaparer de leur bien.

 

 

Incendie à l’ EDM de Lafiabougou: Plus de peur de mal

Un incendia s’est déclenché hier  dans la matinée au centre de la société d’Energie du Mali du quartier de Lafiabougou.Les flammes ont été vite  maîtrisés par les éléments de la protection civile qui ont su intervenu à temps. Les circonstances de l’incendie restent inconnues mais les câbles ont été brulés. On déplore peu de dégâts matériels et  pas de perte en vie humane. Contacté par nos soins, le responsable des centres de l’intérieur d’EDM Hamma Ag Mohamed rassure la population en disant que cela arrive toujours dans les périodes de forte chaleur.

Santé de la reproduction : La cible étudiant au cœur des échanges

Le mercredi dernier, dans la Cité universitaire de Kabala, s’est tenue une conférence débat sur la santé de la reproduction et des offres de services gratuits en santé au bénéfice des étudiants et le personnel des lieux. C’était à la faveur  d’une conférence débat, conjointement organisée par le Centre national des œuvres universitaires (CENOU), l’USAID et KénéyaJému Kan (KJK). A cette occasion une clinique mobile a été mise en place, pour offrir gratuitement des soins aux étudiants. Avec le concours de l’ONG APIDOM, des consultations ophtalmologiques ont aussi été offertes aux étudiants et au personnel du CENOU

Source: Le 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook sur