GOUVERNANCE Dr. Coulibaly Aminata Goïta femme la plus intègre au Mali

Récompensée pour son combat, sa rigueur dans le travail et sa persévérance, Dr. Coulibaly Aminata Goïta a reçu son trophée de meilleure Integrity Icon 2019 le 23 novembre 2019 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, décerné par l’Accountabilitylab-Mali.

L’huissier Cheick Oumar Kané a rappelé qu’il y a eu trois votes pour déterminer les cinq finalistes. Il s’agit des votes par SMS, par ligne et par les membres du jury. Après la délibération de l’huissier, Dr. Coulibaly Aminata Goïta, médecin cheffe du district sanitaire de Sikasso, a été élue meilleure Integrity Icon 2019.

A noter que chacun de cinq nominés pour le prix Integrity Icon ont reçu une somme de 200 000 F CFA. La cérémonie a enregistré la présence des ambassadeurs du Pays-Bas au Mali, Jolke Folker, du Canada, Mikael Elliott, du ministre des Réformes intentionnelles chargé des Relations avec la société civile, Amadou Thiam, du directeur-pays d’Accountabilitylab-Mali, Moussa Kondo, entre autres.

L’ambassadeur du Pays-Bas au Mali a rappelé les réalisations faites par son pays au Mali en matière du développement et de la lutte contre la corruption. Pour lui, la corruption est une pratique honteuse qui empêche le pays de se développer. Ce projet est le plus innovant financé par le Royaume des Pays-Bas. Son but est de créer un réseau de fonctionnaires intègres. Il a invité le gouvernement du Mali de pérenniser le projet d’Accountabilitylab-Mali.

Pour l’ambassadeur du Canada au Mali, Mikael Elliott, l’intégrité est l’une des valeurs fondamentales de la fonction publique. Elle est la pierre angulaire de la bonne gouvernance et de la démocratie. « Les fonctionnaires se doivent de maintenir et renforcer la confiance du public en l’honnêteté, l’équité et l’impartialité du secteur public et ce, à tous les niveaux et sur toute l’étendue du territoire », a déclaré, M. Elliott.
Le diplomate canadien a rappelé que le Mali déploie beaucoup d’efforts pour combattre la corruption et promouvoir la bonne gouvernance et la transparence. « Le Canada est fier d’appuyer ces efforts, notamment à travers notre support de longue date au Bureau du Vérificateur Général, au Pôle économique et financier et à la société civile », a-t-il dit. Il a exhorté les Maliens à s’engager auprès des pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile afin de jouer leur partition dans la promotion de l’intégrité et à la lutte contre la corruption.
Pour le directeur pays d’Accountabilitylab-Mali, le but de la campagne est de générer une conversation constructive sur l’intégrité et la responsabilité, construire un réseau de fonctionnaires qui peuvent lutter contre la corruption.
Vivement la 5e édition !
Lassana Coulibaly

Source : EchosMedias

Suivez-nous sur Facebook sur