Gestion des flux migratoires: la mairie de la Commune V abrite une journée de sensibilisation

Le Projet d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière et la libre circulation des personnes dans l’espace CEDEAO organise des journées de sensibilisations dans les six communes du district de Bamako. La mairie de la Commune V a abrité, ce jeudi, la première journée de sensibilisation.

 

-Une approche nouvelle pour un problème ancien. Malgré, les efforts du gouvernement et de ses partenaires, la migration irrégulière continue de faire beaucoup de victimes chez les jeunes. Pour sensibiliser les acteurs à la source, le Projet d’information et de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière, financé par l’Union Européenne, met l’accent sur l’approche de proximité à travers les leaders d’opinion.

Des Chefs de quartiers, des notabilités traditionnelles, des imams, prêcheurs et prêtres, les communicateurs traditionnels, la CAFO et même les chefs de famille sont associés à la journée de sensibilisation. Aux dires de Modibo Tounkara, Coordinateur national du Projet, il s’agit à travers ses journées d’aller à la rencontre de ceux-là qui sont les gardiens des us et coutumes, de ceux qui financent, encouragent et bénissent les départs, de ceux-là, pour le bonheur desquels, les jeunes décident de braver le Sahara, les mers et les océans!

Les débats au cours de la journée étaient dirigés par Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, 5e adjointe au maire de la Commune V. En plus de Bamako, le projet intervient dans les régions de Sikasso et Kayes. Le choix de Bamako s’explique par le fait qu’il est le lieu de croisement de tous les flux de migration: départ et retour, transit national et international. Les résultats suivants sont attendus à la fin des journées de sensibilisation: Une meilleure connaissance de l’état de la migration au Mali dans sa complexité; une meilleure connaissance des risques liés à la migration irrégulière; la conscientisation des jeunes sur les risques de la migration irrégulière.

Mamadou TOGOLA

Maliweb

Suivez-nous sur Facebook sur