Forum international des anciens de l’AEEM : RENDEZ-VOUS EN OCTOBRE

Le secrétariat permanent et le comité de veille du Forum international des anciens de l’Association des élèves et étudiants du Mali (FIA-AEEM) ont procédé, samedi dernier à l’hôtel Millenium à l’ACI 2000, au lancement solennel des activités de ce forum prévu en octobre prochain. C’était  au cours d’une conférence de presse animée par le porte-parole du secrétariat  permanent  du FIA-AEEM, Moussa Guindo. On notait aussi la présence d’Ismaël Yoro Dicko, membre du comité de veille de FIA-AEEM et d’autres anciens dirigeants du mouvement estudiantin.

Dans son exposé liminaire, le porte-parole du secrétariat  permanent  du FIA-AEEM a fait la genèse du forum. « Après des échanges fructueux sur les réseaux sociaux, nous avons organisé une assemblée en février dernier», a indiqué Moussa Guindo, avant d’ajouter que les membres du FIA-AEEM ont aussi rencontré les pères fondateurs de l’AEEM, y compris Dr Oumar Mariko pour leur expliquer le bien-fondé de ce forum international.

Selon le conférencier, le forum vise, entre autres, à concevoir un cadre de concertation qui renforce l’unité et la solidarité entre les anciens de l’AEEM,  débattre des thématiques importantes ayant trait aux grandes préoccupations du pays, notamment l’école. A en croire M.oussa Guindo, le forum engagera également des réflexions approfondies visant à améliorer l’image de l’AEEM et ses dirigeants d’aujourd’hui.

Au cours des interventions, les responsables du FIA-AEEM ont exprimé des appréhensions liées à la situation actuelle de l’école malienne. Pour eux, c’est une raison bien valable de faire appel à la mobilisation des forces vives de la nation pour débarrasser notre école des démons. Pour sa part, Ismaël Yoro Dicko, il est clair que les anciens dirigeants de l’AEEM ont été vaillants dans la lutte pour l’amélioration de la qualité de notre école. En ce qui concerne les relations entre leur regroupement et l’Amicale des anciens militants et sympathisants de l’Union nationale des élèves et étudiants du Mali (AMS-UNEEM), les responsables du FIA-AEEM ont assuré que les deux parties entretiennent une bonne collaboration.

Selon eux, le forum d’octobre raffermira davantage cette bonne entente. En outre, les initiateurs du forum ont promis de défendre uniquement le Mali et de faire fi de toutes autres considérations susceptibles de donner « une étiquette politique » au groupement. Un moment d’intense émotion aura été l’hommage rendu aux victimes des massacres de ces derniers jours dans la région de Mopti.

Mohamed D. DIAWARA

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur