Téléchargez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play

Iyad Ag Ghaly fait son cinéma

Lorsque tout d’un coup la nouvelle entité Jamaat Nosrat al-islam wal-Mouslimin se met à nous inonder de vidéos de propagande qui se veulent grandioses et à la gloire de leurs fiers combattants, difficile de ne pas y voir la trace de Iyad Ag Ghaly.

libre expression edito exprime

Mais alors, difficile après tout ce temps passé à scander haut et fort que sa mouvance Ansar Dine maintenait en échec nos FAMa de ne pas y voir là les soubresauts pathétiques d’un mourant. Et si ses vidéos n’étaient rien de plus que le fantasme d’un vieux fou sanguinaire.

Depuis plusieurs semaines, que ce soit par la presse malienne, par le bouche à oreille ou simplement sur l’internet, l’annonce de plusieurs vidéos  présentant la nouvelle entité unifiée des terroristes qui sévissent chez nous fait grand bruit.

En effet, cela coïncide étrangement avec des avancées notables survenues ces dernières semaines en ce qui concerne l’APR, notamment grâce aux conclusions du CSA qui a eu lieu début du mois. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que nos FAMa, regroupés avec les combattants de la CMA et de la Plateforme ne démarrent leurs patrouilles mixtes autour et dans Kidal.

Concernant Iyad, qui ira croire que la création de Jamaat Nosrat al-islam wal-Mouslimin en début d’année est son choix ? Pourquoi voudrait-il partager ses rêves de grandeur et devoir ainsi accepter de partager sa place avec d’autres prétendants si ce n’est contraint et forcé ? Si tout allait si bien pour lui, il ne serait pas contraint de fuir perpétuellement, absent, et pour ainsi dire inexistant.

L’apparition de plusieurs de ces vidéos montrant une fois de plus des combattants fiers, dans des scènes de combats à leur avantage, ou regroupés a écouter les discours moralisateurs de leurs chefs sur le bien-fondé de leurs combats n’a rien de bien nouveau.

On a vraiment l’impression que le temps s’accélère pour eux. Qu’à défaut de pouvoir lutter et gagner face à nos FAMa ou face à Barkhane, ils tentent à tout prix de donner le change pour gagner du temps et ainsi essayer de trouver une solution au problème qu’ils ont eux même créé.

Si les djihadistes avaient vraiment mené un combat juste, pour lutter contre de prétendues injustices pour leur peuple, ils n’auraient pas besoin aujourd’hui de contraindre nos jeunes par la force, la peur ou le mensonge à s’engager avec eux. Si eux mêmes n’avaient pas humilié et maltraité le peuple malien, ils n’en seraient pas là. A tourner des vidéos ridicules auxquelles personne ne croit vraiment, pour essayer de stopper la fuite de leurs combattants.

En réalité, ces vidéos sont une bonne chose. Elles prouvent que les djihadistes sont en grande difficulté. Qu’ils subissent régulièrement des pertes infligées par nos FAMa avec le soutien de la force Barkhane. Pas plus tard qu’au début de mois de juin, plus de vingt terroristes ont été neutralisés dans la forêt de Serma, subissant des pertes considérables en armement, munitions et autres ressources. Le mois précédent, le bilan était tout aussi lourd pour les djihadistes, après leur défaite cuisante à Almoustarat face aux actions terrestres de nos combattants aidés par les avions, les hélicoptères et les drones français.

C’est vidéos prouvent que contrairement à ce qui est dit, les mouvances ne s’entendent pas et n’arrivent pas à se mettre d’accord. Leurs chefs sont tous des fous sanguinaires refusant de partager leurs faibles pouvoirs.

Ibrahim Keita
Twitter : @ikeitakeita
La rédaction
Suivez-nous sur Facebook sur