Incendie dans le camp des déplacés de la commune d’Essakane à Goundam

Goundam, 10 novembre (AMAP) Un violent incendie s’est déclenché, mardi, dans le camp des déplacés de la Commune de Essakane à Goundam, et n’a fait aucune perte en vie humaine, mais de sérieux dégâts matériels, a constaté l’AMAP

Le feu a commencé aux environs de deux heures du matin et a consumé la case et toutes les affaires de la victime, du nom de Harzetou Walet Hama qui serait en veuvage car elle vient de perdre son mari.

Tout est allé très vite. La flamme était si vive que quand les voisins arrivaient sur les lieux, il ne reste plus que des ruines.

Le préfet de Cercle, accompagné de ses proches collaborateurs, s’est rendu sur les lieux, très tôt au petit matin, afin de constater l’ampleur des dégâts et apporter un soutien moral et matériel à la victime.

Depuis l’avènement de la crise sécuritaire au Mali, en mars 2012, de nombreux ressortissants des Communes de Raz-El-Ma et Tin-Aicha se sont installés dans les périphéries de la Commune urbaine de Goundam et, depuis, un bon nombre de ces déplacés ont pris leurs quartiers. Ils ont dressé des abris, cases et huttes et sont, constamment, assistés par certaines ONG de la place.

AAT/MD

AMAP

Suivez-nous sur Facebook sur