Escroquerie portant sur près de 200 millions de FCFA : Ousmane Coulibaly dans les filets du 14ème arrondissement

Le commissariat de police du 14ème arrondissement du district de Bamako a mis le grappin sur Ousmane Coulibaly, directeur général de l’entreprise Initiative Sotobago (ISB). Il a escroqué plusieurs personnes pour un montant s’élevant à près de 200 millions.

 

Objet de nombreuses plaintes au niveau de plusieurs unités d’enquêtes de la police et de la gendarmerie, Ousmane Coulibaly, directeur général de l’entreprise Initiative Sotobago (ISB) est présentée par ses victimes comme un « grand escroc ».

Comment procède-t-il ? Un intermédiaire lui cherche des fournisseurs de semences et autres intrants agricoles. Lui se charge de les convaincre. , le Très professionnel, il n’a aucune peine à laisser croire à ses interlocuteurs qu’il dispose de partenaires crédibles et très influents. Les contrats sont signés et les commandes livrées aux endroits convenus.

Le tout puissant Pdg rassure les fournisseurs du paiement dans les 10 ou 15 jours après la livraison des produits. Mais une fois les produits livrés, il dit à ses victimes d’amener plutôt leurs bons de commandes à la banque pour paiement. C’était une stratégie pour les rouler dans la farine, ayant déjà fini d’encaisser les sous auprès des paysans.

C’est dans ces conditions qu’il s’est fait livrer des centaines de tonnes de semences. Selon une victime, il ne respecte jamais ses engagements. « Les contrats passés en juillet 2017 restent toujours impayés et le pire est qu’il cesse de répondre aux appels téléphoniques de ses créanciers », nous confie une autre victime sous le couvert de l’anonymat. Il met ses créanciers sur répondeur. S’il décroche, il lance : « je vous rappelle ou je suis en réunion ». De Faladié, il déménage son bureau à Sotuba sans informer ses partenaires. Il change de domicile mais aussi de numéros de téléphones. En un mot, il disparait dans la nature sans laisser de trace.

Depuis juillet 2017, il court sans être arrêté malgré les multiples plaintes. Le 30 septembre 2019, le commissaire du 14ème arrondissement, Kadiatou dite Kady Tounkara est saisi de l’affaire par une autre victime. Immédiatement, une équipe conduite par le perspicace chef de la brigade de recherche, Lieutenant de police Mamadou Kébé, est dépêchée pour aller cueillir Ousmane Coulibaly dans un restaurant au quartier d’affaires ACI 2000. Il est conduit dans les locaux du commissariat pour être entendu.

Les victimes se signalent une à une. Le montant cumulé rien que de trois victimes s’élève à près de 200 millions.

Hier, une quatrième victime a informé  la dynamique  divisionnaire Tounkara  qu’il a réussi à condamner Ousmane Coulibaly en 2017 par le Tribunal de grande instance de Kati à 5 ans de prison et au paiement de près 50 millions de nos francs avec 10 millions de dommages.

En attendant l’interpellation de ses complices Siaka Doumbia, directeur des opérations de Sénéso et Lassana Dagnoko, Ousmane Coulibaly sera mis à la disposition du Procureur de la République près le tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako.

Pour le moment, les quatre victimes sont inquiètes. Car, le directeur général de l’ISB ne lésinera pas sur les moyens pour passer encore une fois entre les mailles de la justice. Ce gros poisson pris dans les filets du commissaire divisionnaire Kady Tounkara déchirera-t-il celui de la justice ?

Affaire à suivre  

Chiaka Doumbia et Moulaye Hassane Haïdara

Encadré  

Comme pour rehausser l’élan de la journée nationale de la police

La Police nationale célèbre, demain 4 octobre, le 59ème anniversaire de sa création. A cet effet, une journée nationale de la Police a été instituée. Même s’ils semblent transpirer sous la pluie, l’occasion est bonne pour reconnaître les efforts déployés par le ministre Salif Traoré et le DG de la police, Moussa Ag Infahi, dans le cadre de la sécurisation des personnes et leurs biens. Cela à travers les nombreux hauts faits comme ceux du commissariat de police du 14ème arrondissement.

Les hommes du commissaire divisionnaire Kadiatou dite Kady Tounkara ont multiplié les exploits ces derniers temps, de sorte qu’il est fréquent de voir les citoyen accourir vers le 14ème arrondissement, animés de l’espoir que leur plainte sera traitée avec plus de diligence.

C D et MHH

Le challenger

Suivez-nous sur Facebook sur