Assassinat à Tombouctou du chef de bureau de la douane

Le lieutenant Abdoulkader Amadou Touré, dit Boxeur, a été abattu par des hommes armés non identifiés.

Des assaillants sur trois motos ont ouvert le feu sur le lieutenant Touré, chef de bureau de la Douane de Tombouctou.

Il a été abattu par plusieurs balles dans son grin, lieu de rencontre entre amis au Mali.

Après la prière du crépuscule, alors que les gens se préparaient pour le dîner, c’est le moment que des hommes armés ont choisi pour perturber le début de soirée à Koira-Tao, secteur de Sankoré.

Une photographie du lieutenant Abdoulkader Amadou Touré, pris par lui-même.

C’est dans ce secteur qu’Abdoulkader Amadou Touré, affectueusement appelé Boxeur, a été criblé de balles par des hommes armés.

Il était 19h40 lorsque son habituel point de convergence de tous les après-midis a reçu la visite des assassins.

C’est là qu’il retrouvait des amis pour jouer aux cartes.

Les assaillants ont fait des tirs de sommation avant de dire au lieutenant Touré de remettre les clés de son véhicule, ce qui fut fait sans résistance.

Et comme pour dire merci, deux balles traversent le tympan et une autre le thorax.

Le douanier a été assassiné par six individus armés circulant sur trois motos.

Boxeur est la seule victime de cette attaque, alors que les autres membres de son grin ont eu la vie sauve.

Ce qui laisse croire qu’il s’agit d’un règlement de compte. Son enterrement a eu lieu lundi nuit, comme le veulent les traditions de Tombouctou.

Kassim Traoré, correspondant à Bamako

SourceVOA Afrique

Suivez-nous sur Facebook sur