Après le braquage à main armée d’une station-service à Tona (Bla)

La Gendarmerie de Cinzana-Gare interpelle un sergent-chef de la Protection Civile de Ségou, l’un des braqueurs en possession de 2 pistolets mitrailleurs,  4 pistolets automatiques et des chargeurs garnis

 

Des bandits lourdement armés ont attaqué vers 20H, le vendredi 10 janvier dernier, une station-service  située à l’entrée de Tona, un village situé non loin de Bla, sur la route de Ségou. L’alerte lancée par les gendarmes de la Brigade Territoriale de Bla a permis à leurs homologues de Cinzana-Gare d’intercepter une Toyota conduite par Ousmane Aly Maïga, un sergent-chef de la Protection Civile en service à Ségou, l’un des braqueurs.

Selon les premiers éléments de l’enquête en cours, apprend-t-on de sources sécuritaires, quatre autres occupants du véhicule d’opération ont réussi à prendre la fuite. L’unique occupant interpellé au volant de la voiture portait une carte professionnelle de la Protection Civile , établie le 02 avril 2019. Il répond au nom d’Ousmane Aly Maïga, sous-officier, sergent-chef de grade. A bord de la Toyota qu’il conduisait, les gendarmes ont découvert tout un  arsenal de guerre, notamment deux pistolets mitrailleurs(PM) et huit chargeurs garnis avec plusieurs munitions, trois pistolets automatiques(PA) avec quatre chargeurs également garnis, quatre blousons et onze téléphones portables. Cet arsenal avait été déployé quelques heures plus tôt, pour tenir en respect, toutes les personnes retrouvées cette nuit de vendredi 10 janvier, vers 20H, dans la station-service que tient Adama Coulibaly dit Bina, aux portes de Tona. Toutes ont été dépouillées de leurs biens. Nos tentatives de savoir auprès d’une source anonyme à la Protection Civile de Ségou si des agents non permissionnaires manquent à l’appel sont restées sans suite. L’enquête se poursuit.

Cheickna Hamala Fofana, correspondant à Mopti

Notre Voie

Suivez-nous sur Facebook sur