Euh la crise ’’l’engraisse’’ M Ibrahima Diawara

c’est vraiment un paradoxe et çà ne l’offusque nullement. Pendant qu’il dit se battre pour la paix au nord et au centre de notre pays, il s’y promène en avion privé, s’enrichit et vit de la misère humaine. Il se permet même de transporter avec lui des ressortissants de ces zones.

 

Tous ne sont riches que parce qu’ils profitent de la crise. Révélé au grand public au début des années 2020, à travers un rapport de la casa, Diawara ( aussi nommé Diawara stone), l’homme ne laisse passer aucune occasion pour se faire de l’argent.

Le rapport de la CASCA, déjà, reprochait au PDG de stone d’avoir encaissé indûment de l’argent dans des marché qu’il n’a pas exécutés . c’était sous ATT. Il est ensuite tombé en disgrâce avant de se rabattre sur un certain Modibo Sidibé, alors cité comme dauphin d’ATT, avec les faveurs des pronostics pour remplacer ce dernier. A l’époque, Diawara ne quittait plus la primature, au point d’en devenir un meuble. Le coup d’État survint dans ces conditions pendant qu’il avait élu domicile chez Modibo Sidibé.

Mais, ceci ne l’inquiètait outre mesure, sachant, pour ce qui le concerne, sa capacité et sa vitesse à retourner sa veste. Il se transforma en RPM, proche d’IBK, et de sa famille, il profita de cette nouvelle position jusqu’à ce qu’il soit confronté à un problème de paiement d’une somme de 1milliard au niveau du trésor public. Sa dernière trouvailles est la crise dans le pays. Il ne manque aucune occasion pour se faire pavaner, à bord de ses avions.

Dont l’acquisition est du reste douteuse (nous y reviendront). auprès des pauvres populations du centre et du nord. Il lève des fonds auprès des partenaires pour dit il, résoudre la crise dans le pays et s’autoproclame consul d’un pays ami du Mali. Il était le week-end dernier à Menaka pour participer au congrès du MSA (Mouvement pour le salut de l’Azawad) , l’un des seuls regroupement qu’il à pu convaincre avec kel-Anstar de goundam.

Doutant de sa bonne foi et de sa moralité, les portes de Kidal lui ont été totalement fermées par les habitants de cette ville. Nous reviendrons sur certains de ces pratiques et l’utilisation qu’il fait des photos des pauvres populations du centre et du nord.

Nouvelle Libération

Suivez-nous sur Facebook sur