ESCROQUERIE : Le CSDM demande l’interdiction de la société Qnet

Environ 400 Maliens travaillant pour la société d’arnaque Qnet ont été arrêtés en République de Guinée.

 

Considérés comme des rebelles par les autorités guinéennes, ils ont été libérés grâce à l’intervention du Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM, dont le président Mohamed Chérif Haïdara séjournait dans le pays) et des autorités consulaires du Mali en Guinée.

Victimes d’arnaque de Qnet, ces personnes sont déjà rentrées au Mali. Le CSDM demande donc l’interdiction des activités de la société Qnet et envisage de porter plainte dans ce sens.

LE MATIN

Suivez-nous sur Facebook sur