Assainissement : Le ministre Guindo chez Macrowaste Sarl!

La 2e entreprise au Mali spécialisée dans la collecte et la gestion des déchets au Mali, Macrowaste, a reçu la visite du ministre de l’environnement et de l’assainissement, Housseiny A Guindo. Occasion pour le ministre et sa délégation de découvrir cette première entreprise malienne dans le secteur, ses capacités et de lui témoigner l’accompagnement sans faille de l’Etat.

«L’Etat malien, au niveau de mon département mettra tout en œuvre pour l’accompagnement du programme de cette entreprise malienne, première du genre, dans un secteur qui coupe le sommeil aux Maliens à savoir l’assainissement», furent les premiers mots du ministre Guindo dans son intervention à l’endroit de Macrowaste. C’est le jeudi, 28 novembre 2019, que le ministre accompagné de son cabinet au complet a effectué une visite de travail dans les locaux de cette entreprise très prometteuse dans le secteur de l’assainissement au Mali sis à Quinzambougou. Le ministre et sa délégation furent reçus par le Président Directeur Général de l’entreprise, Lamine Dembélé, et son personnel au complet.

Macrowaste Sarl est une entreprise malienne créée par un jeune entrepreneur, Lamine Dembélé, vivant aux USA. Dans cette œuvre utile, M. Dembélé œuvre avec des partenaires ayant des expériences dans le secteur de l’assainissement. Sa particularité est la collecte de déchets de toute nature mais aussi leur recyclage. Créer depuis 2011, elle est opérationnelle dans le district de Bamako et environs ainsi que dans la région de Gao depuis quelques années. Le PDG de Macrowaste dira: «Le ramassage des déchets est moins important pour nous que sa gestion. Tout part de ce que sera fait des déchets collectés et c’est de là que notre entreprise fait toute sa différence avec toutes les autres engagées dans le secteur», a-t-il souligné. La société compte plusieurs véhicules de ramassage et un site de dépôt lui permettant de faire la gestion des déchets recueillis. Côté équipement, elle dispose d’un personnel hautement qualifié mais surtout d’une technologie de pointe en la matière qui donne au travail toute son efficacité. «Toutes nos poubelles et son équipées d’une puce électronique qui permet de les tracer et de savoir le nombre de décharge qu’elles ont effectué dans nos véhicules. Ces derniers aussi dans leur activité sont tous tracé par GPS. Cela nous permet de savoir s’ils effectuent correctement leur mission sur le terrain afin de rassurer toujours la clientèle.

Pour le PDG de Macrowaste : «Notre ambition est de faire de Bamako la ville la plus propre d’Afrique bientôt avec le concours de l’ensemble des Maliens mais aussi d’assainir l’ensemble du Mali à long terme». Pour ce faire, il a présenté dans un exposé explicite un plan condensé de ce gigantesque projet d’assainissement de Bamako avec la localisation de plusieurs sites de dépôts et de recyclage capables de contenir l’ensemble des déchets de Bamako sur une période d’un siècle. Il suffit juste pour l’Etat d’emménager ces lieux déjà localisés pour permettre aux entreprises œuvrant dans le secteur comme lieu de décharge afin que Bamako soit exempté de tout dépôt de déchets.

Le ministre de l’environnement a déclaré que : «Macrowaste est la 2e société engagée dans ce secteur derrière Ozone qui est marocaine mais surtout la première créée par un Malien. ». Il a assuré le PDG, Lamine Dembélé, de la disponibilité de tout son département mais aussi de l’Etat malien en général pour permettre à cette entreprise de mettre fin à la souffrance des maliens sur cette question cruciale. Le ministre a lancé un appel à la diaspora malienne à s’inspirer de cette initiative : «Macrowaste doit être une source d’inspiration pour toute la Jeunesse mais surtout aux Maliens de la diaspora. Nous exhortons nos concitoyens de l’étranger de croire en leur pays et de venir y investir».

Dans ses locaux, l’entreprise dispose d’une salle de contrôle par satellite de tous les mouvements de ses agents sur le terrain.

Employant plusieurs dizaines de personnes à Bamako et dans les régions, la clientèle de l’entreprise varie entre les départements administratifs, les résidences ainsi que plusieurs grandes sociétés.

Ousmane Dembélé

Source: Journal l’Aube-Mali

 

Suivez-nous sur Facebook sur