En un mot : le réveil citoyen

On peut se réjouir des manifestations organisées vendredi dans toute la 1re région pour réclamer la construction de la route Bamako-Kayes. Une initiative salutaire qui a relevé le défi de la mobilisation et de l’effet sur les autorités qui se rendent dès cette semaine dans la région de Kayes.

Pour la première fois depuis 2013, un chef de gouvernement se rendra par route dans tous les cercles de Kayes. Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, entamera ce périple mercredi et devra se soumettre au feu roulant des questions des populations qui ne semblent plus croire en la parole publique.

Cette méfiance, du reste légitime, est alimentée par les multiples promesses non tenues, faites par le ministre des Infrastructures et de l’Equipement pour le début des travaux. La crédibilité de l’Etat est à terre. Il faudrait nécessairement des actions concrètes pour restaurer la confiance entre les populations de Kayes et les pouvoirs publics.

Le démarrage des travaux de reconstruction de l’axe Bamako-Kayes, la reprise de l’activité ferroviaire, du trafic international à l’aéroport de Dag-Dag et la mise à l’écart de tous ceux qui ont entravé ces processus semblent des préalables indispensables….Lire la suite sur Aumali

DAK

Source: L’indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur