Emploi et formation professionnelle : Le MEFP lance la nouvelle feuille de route recentrée et sa plaquette d’informations

Pour faciliter l’accès à des statistiques sur les créations d’emploi ainsi qu’à celles relatives à la formation professionnelle, le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle avec le concours de son partenaire technique et financier, Lux-Dev, a procédé au lancement de sa nouvelle feuille de route recentrée et son plan d’action ainsi qu’une plaquette d’informations sur les réalisations des services techniques, établissements spécialisés et projets et programmes.

La cérémonie de lancement des deux projets s’est déroulée le mardi 27 février 2018 à la Maison des aînés sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra. Il s’agit, à travers ces instruments, d’opérationnaliser les orientations et engagements issus des rencontres des 8 et 22 mai 2017 autour de la nouvelle feuille de route qui a regroupé les acteurs du département de l’Emploi et de la Formation professionnelle et les partenaires techniques.

D’un coût de 8, 8 milliards de F CFA, dont 8,4 milliards de F CFA déjà disponibles, le plan d’actions de la feuille de route recentrée, comportant 111 activités, vise à améliorer la gouvernance du marché de l’emploi, renforcer les actions de promotion et de création d’emplois, améliorer la qualité de la formation professionnelle continue, qualifiante et par apprentissage, renforcer les capacités des ressources humaines du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Il est financé par le budget de l’Etat à hauteur de 43,54 % et les partenaires techniques et financiers pour 56,46 %. Il ressort qu’à mi-parcours de la feuille de route 51 % des activités ont été réalisées, 26 % sont en cours et 23 % ne sont pas réalisées.

Pour le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, la collecte et la diffusion de ces informations sur les créations d’emploi entre dans le cadre du suivi des 200 000 emplois promis par le président de la République, IBK en 2013.

“Dans le récapitulatif, nous avons 114 442 emplois créés par le secteur privé, 118 777 par le secteur public, 10 136 auto-emplois créés par les structures de mon département. Ce qui fait un total de 243 355 emplois créés. Si nous retranchons les pertes d’emplois estimées à 9080, nous nous retrouvons avec 234 275 emplois effectivement créés au 31 décembre 2017”, a précisé le ministre Ben Kattra.

Il a assuré les partenaires techniques et financiers de l’engagement du gouvernement sur la création d’emploi, tout en les exhortant à leur tour à redoubler d’efforts pour un développement harmonieux de notre pays. Selon lui, l’atteinte des objectifs en matière de création d’emploi et de formation professionnelle est un gage de stabilité, de paix, d’accroissement de la productivité et de la compétitive de notre économie.

Il a donné l’assurance aux jeunes de soutenir leur insertion professionnelle. Le chef du département de l’Emploi et de la Formation professionnelle a annoncé l’ouverture prochaine de deux nouvelles écoles professionnelles, la première est située dans la zone aéroportuaire, construite par la Chine, et la seconde se trouve à Sébénikoro, offerte par le Maroc.

Ousmane Daou

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur