EMIA: IBK rend hommage au Colonel Ousmane COULIBALY

Le Président de République, Ibrahim Boubacar KEÏTA, était en visite ce samedi 27 juillet 2019, à Koulikoro. Au pied du Nianankoulou, IBK a présidé au Centre d’Instruction Boubacar Sada SY de Koulikoro, la cérémonie solennelle de baptême de la 40e promotion de l’École Militaire Interarmes. La promotion composée d’un total de 86 sous-officiers a été baptisée ‘’Feu Colonel Ousmane COULIBALY. Prenant la parole à la fin de la cérémonie avec une grande émotion, le président IBK rendu un hommage appuyé au parrain de la promotion feu Colonel Ousmane COULIBALY.

«Notre armée nationale, aujourd’hui, a rendu hommage à un officier de mérite, officier hors pair, un homme tout de loyauté, d’un patriotisme ardent, qui, tout au long de sa vie, aurait été un modèle. Le porte-parole a dit que ce serait l’honneur de la promotion qu’il soit fier, pour vu qu’elle soit digne de lui. Il n’est pas facile d’être dans les traces du Colonel Ousmane COULIBALY. Cet homme fut un homme de bien, un homme de mérite avéré. Et aujourd’hui la jeune promotion qui a été baptisée sous nos yeux est de belle facture, je lui souhaite le plus bel avenir dans le métier des armes en un temps où le défi qui est fait aux enfants du Mali est singulier. Vive l’armée malienne, gloire à la promotion du Colonel Ousmane COULIBALY, homme de mérite, homme de bien» a évoqué IBK.

Né le 21 octobre 1938, à Koulikoro-Ba, fils de feu Sékou COULIBALY et de feue Aminata SINGARE, le colonel Ousmane COULIBALY a été attiré par le métier des armes le 21 octobre 1956. Dynamique et volontaire, le colonel Ousmane Coulibaly a obtenu le CAT1 et a été nommé caporal à compter du 21 mars 1957 par ordre du corps N°8 en date du 23 février 1957 et la même année Caporal-Chef à compter du 21 juin 1957 suite à l’obtention du CAT2 colonial de mai 1957 par ordre du corps N°20. Feu le Colonel Ousmane COULIBALY a été chef d’Etat-Major des Armées jusqu’aux évènements de mars 1991, et chef de la délégation malienne lors des premières négociations entre les acteurs de la rébellion de 1990-1991 et le Gouvernement malien sous le Général Moussa TRAORE. Sa désignation à ce poste reposait sur plusieurs raisons, car il est l’un des rares cadres du Sud qui connaît mieux l’Adrar de Ifoghas et ses peuples. Il a servi de longues années à Tessalit, à Kidal comme commandant de places d’armes et chef de subdivision.

Dans sa riche et brillante carrière, feu colonel Ousmane COULIBALY a occupé successivement des fonctions militaires et civiles, notamment chef d’arrondissement de Tessalit et commandement militaire, commandant de la zone N°3 de Kati, chef d’état-major de l’armée de terre et chef d’état-major général des armées.

Ayant atteint la limite d’âge requise et accompli maints sacrifices aux services de la nation, il a fait valoir ses droits à la retraite le 31 décembre 1994. Il est décédé le samedi 22 décembre 2018.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur