Yélimané : Les acteurs se concertent sur l’école dans le contexte de la décentralisation

Yélimané, 10 juin (AMAP) Une cinquantaine d’acteurs et partenaires de l’éducation ont participé à une journée de concertation, mardi, sur leurs rôles et responsabilités, afin de renforcer leurs capacités dans la gestion de l’école en mode décentralisé, organisée sous la direction de l’Académie d’enseignement de Kayes.

La directrice adjointe de l’Académie d’enseignement de Kayes, Assa Sow, introduisant les discussions, devant les représentants des structures déconcentrées, des collectivités territoriales, de la société civile, des ONG, les directeurs d’écoles coordonnateurs, a affirmé que « l’école sera ce que les acteurs en feront et quand chacun sait ce qu’il a à faire, elle ne peut que mieux s’en porter, d’où l’organisation de cette journée ».

Le préfet Fadio Fané, qui a présidé la rencontre, a insisté sur la pertinence de la thématique avant de relever que « nous sommes tous acteurs parce que parents d’élèves ».

Après que les acteurs aient été bien identifiés, leurs rôles et responsabilités bien spécifiés, les interprétations harmonisées, les difficultés ont été discutées. Les difficultés de financement des projets d’école et de l’opérationalisation des Comités de gestion scolaire (CGS) ont beaucoup retenu l’attention des acteurs. Les solutions proposées ont été la diversification des partenaires et le payement des taxes par les citoyens.

AS/MD (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur