Rentrée universitaire : les nouveaux étudiants de l’ITMA rassurés

En prélude de sa rentrée universitaire 2018-2019, prévue le lundi 15 octobre 2018, l’Institut Africain de Technologie et de Management, (ITMA), a organisé, le jeudi 11 octobre 2018, une conférence de prise de contact. L’objectif de cette rencontre est de faciliter  l’intégration des nouveaux bacheliers inscrits à l’ITMA, au titre de l’année universitaire 2018-2019.

La conférence était présidée par Mme Siby Ginette Bellegarde, directrice de l’institut africain de technologie et de management, en présence de Mahamane Baby, ancien ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, de Mme Cissé Rosa, directrice de communication et des relations publiques de l’ITMA, de Oumar Ibrahim Touré, président du

conseil d’administration de l’ITMA, des parents d’élèves, d’anciens et de nouveaux étudiants. L’institut africain de technologie et de management, offre le meilleur cadre possible pour permettre aux d’étudiants d’atteindre de meilleurs résultats. Les enseignements sont organisés en semestre. L’ITMA compte plusieurs filières d’études, qui sont entre autres : l’école des affaires, le marketing et la communication, l’administration d’entreprise, la technologie. Pour la rentrée 2018-2019, l’Ecole Supérieure d’Electricité de l’Ouest basée à Angers (ESEO), ouvrira ses portes à Bamako, à travers l’ITMA, dans le cadre du partenariat qui lie les deux établissements.

Après ces deux années passées à l’ITMA, les étudiants accéderont directement à l’ESEO, en France, sans passer par un concours, pour continuer le cycle ingénieur qui dure 3 ans.

Mme Siby Ginette Bellegarde, directrice de l’ITMA a rassuré les étudiants de l’accompagnement de la direction et du corps professoral pour les permettre d’atteindre l’excellence. Elle les a incités à travailler dur. « Cette école, nous la bâtissons avec et pour vous. Notre objectif est de faire de vous, l’élite de demain », a-t-elle martelé. Le président du conseil d’administration de l’ITMA, Oumar Ibrahim Touré, a insisté sur la rigueur qui existe à l’institut africain de technologie et de management. Selon lui, toutes les matières sont validées avec douze  de moyenne à l’ITMA. « Nous préférons une classe de dix bons élèves, qu’une classe remplie d’élèves, qui n’ont pas le niveau. L’ITMA est un passage et ce passage doit être une réussite. Notre devoir, c’est d’aider chacun sur sa voie », a-t-il lancé. Pour Mme Cissé Rosa, directrice de communication et des relations publiques de l’ITMA, l’institut est devenu aujourd’hui une famille.

Elle a souhaité la bienvenue aux nouveaux étudiants dans cette famille qui ne cesse de s’agrandir. Profitant de l’occasion, elle a exhorté les étudiants à redoubler d’efforts pour devenir des cadres compétents.

L’ancien ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mahamane Baby, a invité les étudiants à travailler, surtout à lire davantage. Il a pris l’exemple sur son propre parcours. A ses dires, son parcours n’a toujours pas été facile, mais avec la volonté, aucun obstacle n’est impossible à surmonter. « La seule chose qui permet de réussir, c’est le travail. La connaissance vous permet de faire la différence avec les autres»,  soulignait-il.

La cérémonie a été marquée par la remise d’un prix à l’ étudiante, en 3ème année sciences des finances de l’Ecole des affaires, Daffa Konaté, première de l’ITMA, au titre de l’année universitaire 2017-2018, avec 17,28 de moyenne annuelle. Elle a reçu un chèque de 500 000FCFA des mains de l’ancien ministre de l’Emploi et de la Formation, Mahamane Baby.

Ousmane Daou

 L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur