Le DCap de Sogoninko lors de la DEUXIEME JOURNEE DES EXAMENS DU DEF : « Si ça continue comme ça, on aura des examens fiables »

Démarrés lundi, les épreuves de l’examen du Diplôme d’Etudes Fondamentales se poursuivent normalement. Pour s’assurer du respect des consignes données, nous avons visité hier quelques centres d’examens du Centre d’animation pédagogique de Sogoninko (Cap). Satisfait du travail des surveillants et agents de sécurité, le DCap de Sogoniko, Alpha Mahamane a affirmé ceci :« si ça continue comme ça, on aura des examens fiables ».

‘’Ne compte que sur toi-même’’ ; ‘’ Non à l’usage du téléphone dans le centre ‘’sont, entre autres, des messages affichés dans tous les centres d’examen que nous avons visités en compagnie du directeur du Centre d’animation pédagogique de Sogoninko. Partout où nous sommes passés, le message était clair. Pas de téléphone dans le centre. Du centre d’examen de Sogoninko I au centre d’examen la Farandole, en passant par celui de La Lanterne, le constat reste le même. « Nous avons la chance d’avoir les gens qui ont respecté les consignes. Tout ce qui a été dit est en train d’être appliqué sur le terrain. Je crois que, c’est ce qui est important. Nous avons des problèmes cette année avec le téléphone, bien qu’on ait dit à tout le monde. Mais heureusement, au niveau de mon Cap, aucun candidat n’a été trouvé en possession de téléphone dans la salle d’examen. Donc, le message a été compris. Même on a interdit les téléphones aux surveillants », a indiqué le Directeur du Centre d’animation pédagogique de Sogoninko, Alpha Mahamane.

Pour le moment aucun cas de fraude n’a été signalé au niveau des centres d’examens du Centre d’animation pédagogique de Sogoninko. Selon les élèves, aucun candidat n’est rentré avec le téléphone dans les salles de classes….Lire la suite sur Aumali

ZIE Mamadou Koné

Source: L’indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur