La journée mondiale des enseignants sur fond de grève

« Les enseignants au cœur de la relance de l’éducation», c’est le thème international retenu cette année pour la journée mondiale des enseignants. Pour l’édition 2021, la commémoration mettra l’accent sur le soutien qu’il convient d’apporter aux enseignants pour qu’ils participent pleinement au processus de relance de l’éducation.

 

Dans notre pays, cette commémoration a lieu dans un contexte de bras de fer entre le gouvernement et les syndicats des enseignants de l’éducation signataires du 15 octobre 2016. Ces derniers ont décidé de boycotter la rentrée scolaire prochaine si l’article 39 n’est pas appliquée.

Cela, malgré l’adoption vendredi dernier, par le Conseil national de Transition (CNT) de la grille indiciaire unifiée des personnels relevant des statuts des fonctionnaires de l’État, des collectivités territoriales, des statuts autonomes et des militaires.

Cependant, leurs collègues des établissements scolaires privés sont convaincus que cette relance l’éducation au Mali passé par l’adoption d’une convention collective pour l’enseignement privé laïc.

La Secrétaire à l’information du bureau national du Syndicat libre des enseignants des écoles privées du Mali (SyleepMa), Mme Guindo Mariam Dansoko, précise que cette convention portera sur notamment sur le salaire des enseignants, la protection sociale et la formation. Ce dernier point, selon la syndicaliste, est capitale pour relancer l’éducation. Elle a regretté que ce renforcement de capacité manque à de nombreux enseignants des écoles privées.

Rappelons que la célébration de la journée mondiale des enseignants se fait le 5 octobre de chaque année depuis 1994.

M. DIAWARA

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook sur