FORME-Mali : l’élaboration d’une nouvelle stratégie au cœur des débats

Le ministère de l’Education nationale a abrité le jeudi 4 juillet la rencontre semestrielle de la Formation continue des enseignants et d’évaluation des apprentissages (FROME-Mali).

 

L’objectif spécifique de cette rencontre était de passer en revue, avec les représentants d’Affaire mondiale Canada (AMC) et les principaux services du ministère de l’Éducation nationale bénéficiaires de l’accompagnement de FORME, les retombées des appuis techniques offerts durant le premier semestre de 2019.

Il s’agit plus spécifiquement de : «Faire un suivi des recommandations émises ; actualiser la programmation, le budget et le calendrier des appuis en tenant compte des conclusions des rencontres de planification et enfin discuter avec les représentants de la Coopération canadienne des dossiers en cours, des points de vigilance et des activités qui se dégagent pour la prochaine période».

Ce projet, qui est une initiative du ministère de l’Education nationale en collaboration avec le Canada, vise à renforcer le système de formation continue et aussi le système d’apprentissage des élèves en classe, né en 2014.

Selon Hugues Lavoie, gestionnaire du projet FORME-Mali, basé au Canada, l’année 2019 représente la sixième et dernière année de la mise en œuvre du projet de Formation continue des enseignants et d’évaluation des apprentissages (FORMÉ).

Il a précisé que les résultats attendus de cette mission sont l’information nécessaire à l’élaboration du rapport bilan semestriel 2019, les activités d’appui pour le second semestre 2019 planifiées de façon collégiale, le budget et le calendrier des appuis prévus d’ici à décembre 2019 actualisés.

Abdoulaye Key, coordinateur de FORME, a ajouté que toutes les activités planifiées en matière de formation des enseignants ont été réalisées tant au niveau de la formation continue qu’au niveau de la mesure d’évaluation des apprentissages.

Fatim B. Tounkara

Source: Le Wagadu

Suivez-nous sur Facebook sur