FMOS-FAPH/USTTB : Les résultats de l’année universitaire 2018-2019 proclamés

Au niveau des deux facultés de nos futurs médecins et pharmaciens, à savoir la faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS) et la faculté de pharmacie (FAPH), de l’université des sciences, des techniques et des technologies Bamako (USTTB) tous les résultats au titre de l’année universitaire 2018-2019 sont disponibles.

 

Tout d’abord, le mardi 26 novembre 2019, en début d’après-midi fut proclamé les résultats de la faculté de pharmacie (FAPH), du doyen Boubacar Traoré dit Bouba. Sur place, les étudiants (à part ceux de la première année assujettis au numerus clausus), étaient relaxes. Aux dires du doyen Traoré que nous avons eu au téléphone, généralement, les étudiants de la 5ème année pharmacies sont tous admissibles. Pour ce qui concerne la 4ème année, le taux de passage tournerait autour de 90% et 80% pour la deuxième année. Toutes fois, il a précisé qu’il n’avait pas les statistiques exactes sous la main.

Deux jours plus tard, soit le jeudi 28 novembre 2019, en début de soirée a été proclamés les résultats de la faculté de médecine (FMOS), du doyen Seydou Doumbia. Contrairement à la faculté de pharmacie (qui compte beaucoup moins d’étudiants), l’affluence était grande. Joint également au téléphone, le doyen Doumbia n’avait pas lui aussi les statistiques sous la main. Qu’à cela ne tienne, il a donné l’assurance que plus de 80% des étudiants (de la 2ème année à la 6ème année) ont été admissibles en classe supérieure. Il a voulu profiter de l’occasion pour mettre l’accent sur le numérus clausus qui, à l’en croire nécessite désormais d’être filtré. Autrement dit, que seuls les étudiants ayant des moyennes de passage supérieures ou égales à douze soient autorisés à s’inscrire. Pour finir, le doyen Doumbia dira que ça lui fait très mal de voir certains étudiants de sa faculté redoubler avec 13 de moyennes. ‘’De mon point de vue, les étudiants qui redoublent avec 13 de moyenne peuvent beaucoup exceller dans d’autres domaines, pour servir la nation’’, a-t-il fait savoir

Comme pour confirmer les propos de son prédécesseur, le N°1 des étudiants de la FMOS-FAPH/USTT Lassine Diallo dit Pheno mentionnera que ça lui fait très mal de voire un étudiant échouer avec 13 de moyenne au numerus. ‘’La plupart des refusés sont des bons étudiants, c’est pourquoi je préfère les appeler « les victimes du numerus clausus ». Je leur demande de prendre courage car les obstacles sont des composantes d’une réussite’’, a-t-il confié au journal le Confident. Et de dire qu’il souhaite le meilleur aux admis pour la suite, dont des nouvelles excitations et des défis qui attendent. Aussi, il a tenu à remercier les deux Doyens pour les efforts fournis ayant aboutis à des résultats crédibles, après plusieurs séances de vérification (en particulier le Numerus) et aussi leur disponibilité pour le comité AEEM. Il a par finir, plaider pour une alternative d’étude en faveur de ceux qui viennent d’épuiser leur scolarité.

Drissa Kantao

SourceLe Confident

Suivez-nous sur Facebook sur