Écoles privées au Mali : Une corruption à ciel ouvert !

Conscient de ses moyens limités à inscrire le plus grand nombre de ses enfants à l’école, l’Etat malien a autorisé la création des écoles privées. C’est dans cet ordre d’idée que l’Etat ne cesse de faire d’énormes efforts  d’année en année en orientant le plus grand nombreux d’admis du DEF vers ces écoles privées et en contre partie ces écoles privées bénéficient  de fortes subventions pour qu’elles ne tombent pas dans la facilité. Mais hélas dans certaines écoles privées, ces promoteurs s’adonnent à toutes sortes d’activités illicites et cela en complicité avec certains agents véreux.  Ainsi des effectifs se voient gonflés, des abandons non signalés, des élèves décédés figurent dans les fiches  dont les bourses sont régulièrement payées par l’Etat. Ces montants varient entre 40 000 FCFA et 50 000 FCFA au niveau des établissements secondaire, général, technique et professionnel. Le comble c’est que les élèves ne perçoivent qu’une somme dérisoire. Pire pour bénéficier de deux paquets de cahier et de quatre bics, les élèves sont sommés de payer la somme de 20 000 à 50 000 FCFA. Malgré l’augmentation des subventions, certains promoteurs n’arrivent pas à payer leur personnel pour les uns et pour les autres, ils sont mal payés. C’est dire que tous ces fonds offerts par l’Etat vont directement dans les poches des promoteurs et leurs complices à savoir certains agents véreux. Dans nos prochaines parutions, nous publierons la liste de ces écoles qui s’adonnent à cette pratique honteuse.

Amara Konaté

 

Source: Mutation

Suivez-nous sur Facebook sur