École de Sangarébougou : L’ACCOMPAGNEMENT PRÉCIEUX DE ROTARY CLUB BAMAKO ALASSANE KANTÉ

La solidarité est une valeur cardinale de notre société. Parfois, c’est même une obligation morale pour ceux qui ont les moyens de soutenir les causes nobles. Le Rotary club Bamako Alassane Kanté (RCBAK) qui intègre bien cette réalité, se démène pour la cause des élèves de l’école publique de Sangarébougou. A ce propos, l’association a remis un forage à l’établissement scolaire, samedi dernier.

La cérémonie de remise était présidée par le maire de Sangarébougou, Kassim Sidibé, en présence du président du RCBAK, Soro Monhonzie et du président de la commission Eau et assainissement du District 9 101 du Rotary international, Abdramane Dembélé. On notait également la présence du directeur de l’école de Sangarebougou, Abdoulaye Djitteye, de son collègue du Centre d’animation pédagogique de Kati, Amadou D. Boré, du président du comité de gestion de l’établissement scolaire, Moussa Sidibé et nombre d’invités.
Ce forage doté de pompe solaire et électrique avec un château d’eau d’une capacité de 5 000 litres, a coûté un peu plus de 7, 2 millions de Fcfa. Il va permettre d’approvisionner en eau potable, non seulement, des élèves mais aussi la population environnante.
«Il y aura de l’eau pour les élèves et pour la population. Nous avons mis en place un système dans ce forage qui permettra de produire de l’eau au-delà des besoins de l’école publique de Sangarébougou», a assuré Soro Monhonzie. Il a aussi demandé au Comité de gestion de bien entretenir l’ouvrage. Par ailleurs, le président du Rotary a déploré le fait que les élèves et enseignants de l’établissement soient obligés d’acheter de l’eau en sachet dont la source n’est même pas souvent mentionnée.
«Cette initiative vise à permettre aux élèves de Sangarébougou et à une partie du quartier d’accéder facilement à l’eau potable mais aussi d’avoir des ressources par la vente de l’eau.  Cela permettra à l’école de réaliser ses projets d’entretien», a expliqué Soro Monhonzie. Et le philanthrope d’espérer que ce projet permette, entre autres, d’améliorer les conditions de vie des élèves et parents d’élèves. Le maire de Sangarébougou a remercié les membres du RCBAK pour l’ouvrage offert. «Que Dieu vous accorde du succès au fil des années», a-t-il souhaité tout en faisant remarquer que ce forage permettra aux élèves d’avoir accès à l’eau pure.
«Inaugurer un forage dans une école est un acte majeur. Car l’école doit rester plus que jamais une priorité. L’eau est source de vie. Donc une nouvelle vie s’offre aux élèves et aux enseignants de l’école publique de Sangarébougou», a confié Amadou D. Boré. Il a aussi expliqué que la santé des enfants doit être une préoccupation pour tous et toujours avant de conseiller l’établissement bénéficiaire à prendre soin de la fontaine. Il a également remercié le Rotary club Bamako Alassane Kanté pour l’initiative. En octobre dernier, rappelle-t-on, le RCBAK avait offert au même établissement 200 tables bancs, dans le cadre d’une initiative destinée à offrir 500 tables bancs aux écoles publiques. Une année avant, il avait offert à l’école de Sangarébougou des latrines pour un coût global d’environ 2 millions de Fcfa.
Le directeur de l’établissement scolaire a poursuivi en exhortant les élèves à bien travailler en classe. Ensuite, il a invité les parents d’élèves à s’impliquer fortement dans l’encadrement des études de leurs enfants. «Certes, ce château d’eau est fait pour les élèves, enseignants, mais il sera aussi bénéfique pour la population environnante», a souligné Abdoulaye Djitteye.
Le président de la commission eau et assainissement du District 9 101 du Rotary international a, lui aussi, invité les élèves bénéficiaires à s’adonner à leurs études, avant d’indiquer que le Rotary international, en particulier le RCBAK, met tout en œuvre pour que toutes ses actions aient un impact réel.  Nous ne ménagerons aucun effort pour donner de l’eau partout au Mali, a conclu Abdramane Dembélé.

Bembablin
DOUMBIA

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook sur