Camp excellence: la promotion de la compétence et de la culture de la paix

Le ministre de l’Éducation nationale, le Dr Témoré TIOULENTA, en compagnie de son homologue de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme DIAKITE Aïssata TRAORE, a procédé, ce 9 septembre 2019, à la Cité des enfants, à Niamakoro, au lancement du 15e Camp d’excellence. Accueillant les meilleurs admis au Diplôme d’Études Fondamentales et au Baccalauréat malien ; les candidats au Brevet de technicien et au Certificat d’aptitude professionnelle, le camp d’excellence qui se tient du 9 au 21 septembre 2019, permet aux enfants concernés une meilleure connaissance mutuelle, une meilleure connaissance du pays, un apprentissage de la citoyenneté et d’autres valeurs fondatrices du Mali.

La cérémonie de lancement du Camp a enregistré la présence des autorités municipales de la CVI du District, commune hôte, des encadreurs, des parents d’élèves et de nombreux passionnés de l’éducation et de la culture.
Le thème de ce 15e camp d’excellence est : « la promotion de la compétence et de la culture de la paix à l’école au service du développement ».
Louant les potentialités de la Cité des enfants, Mme DIAKITE a estimé qu’elle offre une grande diversité d’activités aux enfants allant du simple jeu à l’initiation scientifique, à l’apprentissage des techniques et technologies et à la découverte de la culture du pays.
Aussi, la Cité dans sa mission d’occupation saine du temps libre de l’enfant participe-t-elle, par son caractère extra-scolaire, à la formation des enfants.
Quant au camp, selon la ministre, il est le rendez-vous de la reconnaissance du mérite juvénile ; c’est aussi un message d’encouragement à la persévérance dans l’effort pour rester toujours meilleur.
« Si devenir excellent est difficile, le demeurer est encore plus difficile. Je vous invite à demeurer excellents pendant toute votre vie », a-t-elle encouragé les enfants.
Pour celles ou ceux-là qui auront la chance d’aller poursuivre leurs études à l’extérieur, Mme la ministre les a invité à défendre vaillamment les couleurs du Mali partout en demeurant excellents.
Le ministre de l’Éducation nationale s’est ainsi adressé aux enfants : « venus de différents zones géographiques de notre pays, ce camp vous est offert comme un espace de vacances et de loisir pour une connaissance mutuelle entre jeunes d’expériences culturelles différenciées pour mieux vous connaitre, connaitre davantage votre pays, vous préparer à d’autres aventures scolaires, mais aussi pour qu’ensemble vous envisagiez la construction du Mali de demain. Pour l’atteinte de ces objectifs, il vous est proposé, au cours de votre séjour qui sera autant ludique, éducatif et instructif : des causeries débats sur des thématiques comme ‘’femmes et sciences’’, ‘’le système éducatif malien’’, ‘’la sécurité routière’’ ».
Au cours du séjour, les participants au Camp seront initiés aux sciences de la formation sur les Nouvelles technologies de l’information et de la communication ; des séances d’expérimentation et de formation en secourisme. Ils auront également droit aux veillées culturelles et à des excursions sur des lieux botaniques ; à des activités sportives et récréatives.
L’innovation de l’édition de cette année est l’introduction d’une compétition de lecture entre les élèves du même niveau d’études en prélude au lancement du Grand prix annuel de lecture du Président de la République à partir du mois d’octobre 2019. Cette innovation doit permettre aux participants de mieux maitriser la discipline reine des apprentissages qu’est la lecture-écriture.
Conformément au thème de la présente édition, le Camp d’excellence sera mis à profit pour faire connaître aux meilleurs parmi nos jeunes scolaires, les efforts fournis par les plus hautes autorités pour un Mali stable, réconcilié, mobilisé pour son développement économique, social et culturel à bâtir à partir de compétences acquises. Il s’agit aussi de la mobilisation des jeunes pour leur contribution à la reconquête pacifique de la paix, à partir notamment des constructions sociales et des valeurs de référence de nos sociétés traditionnelles.

Par Sidi DAO

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur