Au Mali, une université virtuelle polytechnique ouvre ses portes avec pour ambition de former 10 000 jeunes africains par an

L’Université virtuelle polytechnique privée de Kingui au Mali vient d’être officiellement lancée avec pour ambition de former 10 000 jeunes sur le continent chaque année. L’institution universitaire qui comprend trois écoles, à savoir : une école d’ingénieurs, une école de commerce et une école d’entrepreneuriat, offrira des programmes de cycle de Licence, Master et des certifications à vocation internationale.

Les inscriptions sont ouvertes à tous les Africains et se font en ligne via la plateforme de l’institution. Les formations se déroulent exclusivement à distance avec la particularité d’être accessibles via le Mobile Learning, une version du e-learning adaptée aux usages mobiles des apprenants.

La méthode d’apprentissage prévoit un accompagnement individuel des étudiants et des cours en modules. Chaque module dure entre deux à six mois, soit environ 20 à 168 heures d’études par module.

Le projet est porté par le groupe FAMIB, une entreprise numérique spécialisée dans le secteur de l’informatique et de la bureautique. L’institution malienne s’est associée à des partenaires à l’instar de Microsoft, HEC, Institut national des sciences appliquées EUROMED, ainsi qu’à des universités virtuelles en Afrique dont celles du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Gabon et de la Tunisie.

Selon le directeur du groupe FAMIB, Amadou Diawara, les formations proposées par l’université seront en adéquation avec les besoins des entreprises. Pour être plus proche des entreprises, l’école abrite en son sein un incubateur en ligne de projets entrepreneuriaux afin d’accompagner les étudiants dans le processus de création d’entreprises.

Vanessa Ngono Atangana

Source: Agence Ecofin

Suivez-nous sur Facebook sur