AREM : Plaidoyer pour la valorisation de la fonction enseignante

L’Association pour la revalorisation de l’école malienne (Arem) a lancé dimanche ses activités 2018-2019 à l’Ecole fondamentale de Magnambougou-Projet en Commune VI. C’était en présence d’Alpha Mahamane Touré, directeur de Centre d’animation pédagogique de Sogoniko et ses conseillers, l’ancien président du CNJ, Mohamed Salia Touré, et les membres de l’association. La cérémonie a été marquée par une conférence débat animée par Mohamed Salia Touré sur le thème “jeunesse et culture”.

Connue pour son combat de revalorisation de l’école, l’Arem plaide pour la valorisation de la fonction enseignante et une prise de conscience de tous les acteurs de l’école malienne. Selon Souleymane Samaké, président de l’Association, l’attachement à la revalorisation de l’école malienne découle du constat de dégradation avancée du niveau des apprenants. Mais surtout l’abandon des valeurs ancestrales par des jeunes au nom d’une mondialisation qui ne leur profite pas.

“Nous voudrions agir pour que l’école malienne puisse avoir son image d’antan”, a laissé entendre M. Samaké. Et d’ajouter que son association a conçu des projets qui peuvent aider à changer la tendance. L’Association a proposé aux autorités scolaires le paiement de 125 F CFA par élève. Cette somme une fois collecter pourra  servir à la construction de nouvelles salles de classes ou de bibliothèques.

Cette initiative de l’Arem a été très bien appréciée par le directeur du Cap de Sogoniko qui compte collaborer avec elle pour essayer d’exploiter ses projets. Il a salué l’association pour ses propositions et initiatives. Pour lui, la revalorisation de l’école demande l’implication de tous les acteurs.

A l’en croire, les jeunes doivent s’adonner à l’éducation sinon avec la mondialisation on risque d’être recolonisés. Fervent admirateur du célèbre écrivain Amadou Hampaté Bah, Mohamed Salia Touré a conseillé à la jeune association le retour aux valeurs ancestrales. Pour lui, la connaissance de soi-même est la meilleure des connaissances.

Créée le 15 juillet 2016, l’Arem distribuera cette année des tableaux d’honneurs aux élèves méritants. Elle prévoit l’organisation des cours de mise à niveau et d’initiation à l’informatique.

Zoumana Coulibaly

 

Source: L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur