13 000 tablettes PC aux étudiants à la rentrée universitaire 2017-2018 : une autre arnaque en perspective ?

Le conseil des ministres du 5 janvier, premier du gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga, a adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif à l’acquisition d’équipements informatiques et accessoires pour le compte de l’Agence de gestion du Fonds d’accès universel aux télécommunications et aux technologies de l’information. Ce marché porte sur l’acquisition de 13 000 tablettes-PC pour l’année universitaire 2017-2018.

Le marché pour l’acquisition de ces tablettes est conclu entre le gouvernement de la République du Mali et la société « Yattco Sarl » pour un montant de 3,83 milliards francs CFA toutes taxes comprises et pour un délai d’exécution de 45 jours.

Pour le gouvernement, l’acquisition desdits équipements contribuera à l’accès des étudiants aux documents électroniques sur internet et à la mise en œuvre de la Stratégie nationale d’accès universel aux télécommunications et aux technologies de l’Information et de la communication.

Nombreux sont des Maliens qui pensent que ce marché n’est qu’une promesse électorale d’IBK aux étudiants qui ne lui croient plus. Surtout quand on sait que lors de la campagne présidentielle de 2013, IBK avait promis à chaque étudiant un ordinateur PC. Une promesse qu’il n’a pu tenir.

Autre chose qui entretient le doute et le flou sur ce marché, le communiqué n’a pas précisé si ces tablettes seront offertes aux étudiants encore moins le prix auquel  les étudiants pourront les acquérir. Toutes choses qui font dire à certains observateurs qu’il s’agirait d’une grosse arnaque en gestation. Comme ça été le cas avec la bancarisation forcée des bourses des étudiants.

A.Berthé

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook sur