EDM SA: pas grève, pas de coupures

La tendance minoritaire du syndicat libre du secteur de l’énergie au Mali (SYLSEM), et déchargée de son mandant par l’AG extraordinaire du 27 octobre dernier qui a vu le Bureau démissionner en bloc au profit d’un nouveau bureau, a diffusé ce lundi un communiqué. Dans ce communiqué les responsables syndicaux destitués, se référant au préavis de grève qu’ils ont, en catimini, déposé le 19 octobre 2018, informent les populations que ‘’le réseau électrique d’EDM connaîtra une rupture de la fourniture d’électricité le mercredi 07 et jeudi 08 novembre 2018 de 06h du matin à 23h00 chez les Clients de BAMAKO, KAYES, KITA, MANANTALI, SEGOU, NIONO, FANA, SIKASSO, KOUTIALA, SELINGUE, YANFOLILA et KALANA.

Les autres localités en dehors du réseau interconnecté de l’EDM vont recevoir des consignes particulières d’exploitation pour assurer un service minimum de 40%’’.

Il n’en fallait pas plus pour mettre les réseaux sociaux en branle et créer l’angoisse chez plusieurs clients de EDM. Face à cette donne, les travailleurs de la société EDM en grève ce mercredi et jeudi, le Bureau légitime du Syndicat libre du secteur de l’énergie au Mali (SYLSEM) ainsi que la section de l’intersyndicale de EDM SA (SUTELEC-SYNACOME) se sont vite démarqués et ont décidé d’informer l’ensemble des travailleurs qu’ils ne sont impliqués ni de loin ni de près à une telle décision au moment où l’entreprise est confrontée aux défis de la satisfaction clientèle.

Rappelant qu’il est le seul interlocuteur des travailleurs auprès de la Direction Générale de EDM par rapport à la gestion de toutes les activités syndicales, le Syndicat Libre du Secteur de l’Energie au Mali (SYLSEM), conscient de la situation actuelle qui prévaut dans notre pays, a décidé de lever le mot d’ordre de grève de 48 heures allant du 7 au 8 nombre prochain.

Par conséquent, le Syndicat Libre du Secteur de l’Energie au Mali (SYLSEM) joint sa voix à celle de l’intersyndicale pour demander à tous les travailleurs de la société de ne point respecter ce mot d’ordre de grève et de vaquer dignement à leurs occupations.

Les deux syndicats demandent à la population de ne point s’inquiéter, car toutes les dispositions seront prises par les travailleurs afin que la continuité de service soit totalement assurée.

Enfin, ils présentent toutes leurs excuses à la population et lui demandent de rester sereine, la continuité de la fourniture de courant ne sera pas interrompue.

Bertin DAKOUO

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur