EDM passe à l’aveu de son incapacité

Si la faillite totale de l’Edm n’est que probable, son incapacité à assurer convenablement la desserte est évidente. En clair, il sera très difficile voire presqu’impossible que les consommateurs maliens puissent éviter les affres des délestages cette année, au regard des difficultés financières sur fond de mauvaise gouvernance et de recrutements incontrôlés.

 

Il nous revient, de source bien introduite, que la société n’est plus en mesure de se procurer les quantités de carburant nécessaires pour alimenter et faire tourner ses centrales de product électriques. Après avoir longtemps dissimulé les contre-performances, EDM Sa a fini par reconnaître l’évidence auprès de ses plus gros clients. Une correspondance en bonne et due forme a été adressée à tous les industriels pour leur enjoindre une déconnexion du réseau du matin jusqu’à 18 heures. Ce régime, confie-t-on, va perdurer jusqu’au mois de juin prochain avec l’avènement des premières gouttes de la saison pluvieuse – mais sans aucune assurance qu’elle sera la solution aux semaines noires qui se dessinent. C’est dire que le prochain mois de carême s’annonce plus pénible pour les fidèles musulmans.

La Rédaction

 Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook sur