Éclairage public: le District réclame à EDM ses droits

Depuis plus d’une décennie, la mairie du District réclame, en vain à l’EDM, la redevance Éclairage public (EP). Encore le jeudi dernier, l’hôtel de ville, à travers sa directrice financière, est revenu à la charge.

Depuis quelques années, la gestion du fonds de la redevance Éclairage public est source de discorde entre la mairie du District de Bamako et la société Énergie du Mali (EDM SA). Cette redevance Éclairage public (EP) est la marge prélevée sur chaque client de l’EDM en fonction de la consommation d’électricité. Ce fonds, selon nos sources, doit en principe revenir à la mairie du District de Bamako. Et pour sa gestion, ont rappelé nos sources, les deux parties ont convenu de l’ouverture d’un compte bancaire logé à la BNDA.
Depuis la signature de cette convention, le compte n’est pas alimenté par l’EDM SA comme convenu, ont constaté nos sources avant d’affirmer que la mairie a entrepris des démarches en vain afin de rentrer en possession de ses ce qui doit lui revenir de droit. À ce jour, selon nos interlocuteurs, l’EDM SA doit à la mairie plusieurs dizaines de milliards de FCFA. Ce refus de respecter la convention de redevance EP constitue un manque à gagner énorme pour la mairie centrale, selon ses responsables.
« La mairie du District peine à atteindre certains de ses objectifs parce qu’elle est confrontée à des difficultés financières. En plus, le transfert sur l’assainissement n’est pas effectif, l’EDM aussi ne nous paie la redevance Éclairage public », a déploré la directrice financière de la mairie centrale, le jeudi 15 août lors d’une conférence débat. Or, l’EDM SA a un taux de recouvrement qui dépasse les 90 %. Ainsi, l’argent prélevé sur des contribuables pour le développement de leur cité est utilisé à des fins qu’ils ignorent, avancent nos sources. Ni la mairie encore moins les habitants de Bamako n’est en mesure de faire la traçabilité de ces fonds.
Cependant, selon les estimations de la mairie, l’EDM doit à la mairie des dizaines de milliards de FCFA. Et, selon nos interlocuteurs de l’hôtel de ville, la société malienne de production d’électricité, depuis la signature de la convention, n’a versé aucune somme à la mairie du District.
Or, conformément à la convention, l’EDM ne doit pas engager aucune opération dans ce compte sans un accord au préalable de la mairie centrale. Normalement, EDM doit consulter la mairie pour les dépenses afférentes à ce fonds.
Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur