Double nationalité : Pourvu qu’on garde le patriotisme

Tous les binationaux qui défendent la position de la France vis-à-vis du Mali, parfois sans discernement, doivent savoir qu’avoir la nationalité française n’est pas une mauvaise chose en soi. Mais perdre la notion du patriotisme est un délit. Il n’y a pas mal de personnes qui ont refusé la nationalité française afin de pouvoir être utile à ce pays.
Mes chers amis Français d’adoption, ne soyez pas plus Français que les Français d’origine dans vos critiques et vos agissements par rapport à la gestion de cette crise sécuritaire que traverse notre pays. Même en France, il existe des milliers de français qui sont opposés à la manière dont leur pays se comporte vis-à-vis de ses ex-colonies.

Ce n’est pas parce que vous êtes naturalisés Français que vous êtes meilleurs aux autres. Le certificat de nationalité ne garantie pas forcément la réussite. Combien de personnes disposant la nationalité française sont considérées en France comme SDF, qui mangent dans les poubelles et qui ne sont jamais allées à l’école ?

Allez-y prendre des cours de patriotisme auprès des Maghrébins (Algériens, Tunisiens, Marocain ou Egyptiens) pour savoir comment on peut défendre sa Patrie étant de nationalité française. Comme l’a si bien rappelé le doyen Seydou Badian Kouyaté dans son roman “Sous l’orage”, le séjour dans l’eau ne transforme pas un tronc d’arbre en crocodile.

Sambou Sissoko

Source: Le Démocrate
Suivez-nous sur Facebook sur