Tchad : DIX-HUIT MALIENS RAPATRIÉS VOLONTAIREMENT

L’insurrection des islamistes de Boko Haram dans la région du lac Tchad a privé les habitants de cette zone de leurs activités de substance. Parmi les nombreux Maliens qui y vivent, certains demandent à regagner le bercail. C’est ainsi que dix-huit de nos compatriotes sur 28 annoncés, qui y résidaient, ont été rapatriés volontairement de N’Djamena.


Ils sont arrivés mardi dans l’après-midi à bord d’un vol Sky à l’aéroport de Sénou. A leur descente d’avion, ils ont été, aussitôt, transportés au siège du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME) où ils seront logés pendant trois jours.
Dans une interview accordée à la presse, le 2è conseiller de l’ambassadeur du Mali au Tchad, Oumar Togola qui a accompagné les rapatriés, a expliqué que depuis plus d’une année, de nombreux Maliens vivant dans la zone du lac Tchad viennent demander à notre représentation diplomatique un retour volontaire au pays.
«Nous avons recensé un bon nombre de Maliens qui ont volontairement décidé le retour au pays comme d’ailleurs les autorités politiques du pays le demandent toujours. À l’issue de ce recensement, nous avons pu dénombrer quarante-quatre familles qui comptent 332 personnes», a-t-il expliqué. Pour lui, certains de nos compatriotes qui sont établis dans cette région, à cause de l’insurrection de la secte Boko Haram, sont privés de leurs activités de substance, qui est la pêche.
«Tous les jours, des compatriotes viennent demander à l’ambassade si elle peut trouver les moyens de les ramener au pays parce qu’ils n’arrivent plus à travailler. C’est pourquoi, le gouvernement a fourni un effort important pour financer le rapatriement d’un certain nombre», a expliqué Oumar Togola, qui a tout de même reconnu que beaucoup reste à faire. De son côté, le chef de cabinet du ministre des Maliens de l’extérieur a remercié l’ambassadeur du Mali au Tchad qui a tenu personnellement à envoyer son 2è conseiller pour le retour volontaire de nos compatriotes en situation de détresse. «Ils sont venus dans de très bonnes conditions parce que le ministère des Maliens de l’extérieur a pu mettre à leur disposition, les billets d’avion qu’il fallait et toutes les commodités pour qu’ils soient là», a assuré Cheick Oumar Coulibaly.
A noter que cette réception a enregistré la présence du délégué général des Maliens de l’extérieur, Amadou Diakité et plusieurs membres du HCME.

Bembablin Doumbia

Source: L’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur