DG de la Police Nationale, Moussa Ag Infahi: «Je veux une police nationale et républicaine…»

L’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI s’est rendu ce lundi 8 juin 2020 à l’ENP. Il était accompagné par le médecin Chef de la Police, le Contrôleur Général Mamady COULIBALY et le Directeur de l’Ecole de Police, le Contrôleur Général Seydou DIARRA.

L’objectif était de s’enquérir de l’état de santé des éléments blessés, lors de la manifestation du 5 juin, de constater le déroulement du processus de la visite d’incorporation et les conditions de la formation professionnelle des recrues de la Police.

La délégation du Directeur Général de la Police Nationale a d’abord visité, les huit (08) policiers blessés lors du rassemblement du 5 juin dernier. Qui suivent traitement à l’infirmerie de la police. L’inspecteur Général Moussa AG INFAHI a salué leur courage et les a souhaité prompt rétablissement. Il dira que, ce sont les risques du métier et les a remis une enveloppe symbolique.

Sur place le DGPN s’est enquis du processus de déroulement de la visite corporelle et médicale des candidats au recrutement d’entrée à la Police. Il s’est dit satisfait de voir que tout se passe normalement et que les mesures barrières contre la COVID-19 sont respectées.

Après l’infirmerie, l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI et sa délégation ont visité les salles de classe ou la formation professionnelle des recrues se déroule. Face aux recrues sous-officiers, il a rappelé, le rôle du policier dans l’exercice de sa fonction.

« Le fonctionnaire de police éduque, prévient et sensibilise les populations. La répression ne doit pas être placée au-dessus de la prévention » a-t-il ajouté.

Le premier responsable de la police a demandé à l’encadrement de renforcer la vigilance et les efforts pour la réussite des missions. « Le policier doit servir son pays avec dignité, loyauté et bravoure. Pas de place pour les indisciplinés. Je ne veux pas voir des policiers qui ternissent notre image. Je veux une police qui fait la fierté nationale et républicaine qui reste conforme à son statut », a-t-il martelé.

L’inspecteur Général Moussa AG INFAHI a demandé aux jeunes futurs policiers de se sacrifier pour le pays car le métier du policier demande beaucoup de sacrifice.

Le visiteur du jour a invité les recrues à suivre la formation avec beaucoup d’intérêt car la fin de la formation professionnelle sera marquée par un examen d’évaluation.

Source: icimali
Suivez-nous sur Facebook sur