Deuxième édition de “Monsieur Mali“ : L’association “Esprit de Femme“ après deux années d’absence, hausse le niveau en 2021

Un concours d’éveil de conscience citoyen et entrepreneurial, cette 2ème édition promet beaucoup d’innovation par rapport à la précédente qui s’est tenue en 2018. Les inscriptions sont ouvertes à tout jeune âgé de 18 à 35 ans depuis le 22 février.

A l’initiative de l’association “Esprit de Femmes“ l’édition 2021  placée sous le thème de lutte contre l’immigration clandestine retiendra quinze projets jeune ayant comme impact d’amoindrir les conséquences de ce phénomène qui a atteint 85% en 2020.

Monsieur Mali est un projet qui consiste à éveiller la conscience citoyenne, patriotique tout en cultivant l’esprit entrepreneurial aux jeunes maliens. Sous forme de concours, il se veut également fédérateur et réconciliateur entre les différents peuples de divers horizons du Mali. Accompagner les jeunes afin de faciliter leur insertion citoyenne et professionnelle est l’une des tâches que l’association “Esprit de Femmes“ avec ses partenaires entend perpétuer pour promouvoir le développement à travers une jeunesse créative et travailleuse.

A la différence de la première édition, cette année tous les projets sélectionnés pour le concours bénéficieront d’un accompagnement de la structuration à la formalisation jusqu’au financement de l’idée de projet pour chaque candidat. Les critères de sélection de ces jeunes candidats seront essentiellement basés sur la responsabilité, l’esprit patriotique, les valeurs intellectuelles et morales. Les convictions mais aussi l’envie de s’investir pleinement dans le projet pour le développement de leurs quartiers, communes et le Mali en général.

En guise de témoignage, les trois lauréats étaient présents au lancement de cette deuxième édition, à travers les trois interventions, on pouvait se rendre à l’évidence de l’impact qu’a eu ce parcours dans la réalisation de leurs projets, qui poursuivent d’ailleurs leurs croissances.

A côté de ce concours, la présidente de l’association Djénéba Fifi Tienta a saisi l’occasion pour présenter  l’autre activité phare qu’est l’émission “Reines d’Afrique“. Selon les tristes réalités de l’époque, les femmes se trouvent être brutalisées, maltraitées et le phénomène ne cesse d’accroitre, a évoqué la présidente. Il s’agit d’offrir un espace d’échange aux femmes sans distinction sur les difficultés qu’elles vivent au quotidien. Ainsi, de diversifier l’offre publique en matière de programme d’audiovisuels en accordant une place de choix  aux préoccupations de la population malienne plus particulièrement celles des femmes à savoir l’emploi, la santé, l’éducation, la formation, la culture, les loisirs et le divertissement a-t-elle précisé.

Pour ce faire, la société Malinuim Picture et  CDC consulting, conformément aux objectifs de l’ORTM1, la première chaine nationale veulent contribuer à cette émission afin de reconnaitre la femme africaine et malienne comme élites servant d’exemple par sa richesse, sa diversité la valeur de sa personnalité. Elle aura comme objectif, d’entraîner la jeunesse féminine africaine et malienne à l’entreprenariat afin de promouvoir l’autonomisation de la femme  et de l’entreprenariat au Mali. Informer et sensibiliser la population plus particulièrement les jeunes sur les violences basées sur le genre à l’endroit des femmes. Cette émission sera un espace pour rendre visible les actions de l’Etat et de ses partenaires dans le cadre de la promotion des droits des femmes au Mali.

A noter qu’elle sera réalisée par MaliniumPictures et diffuser par l’ORTM1. L’enregistrement et la diffusion se fera chaque mois en plateau avec le grand public.

La cérémonie a été sanctionnée par la remise des attestations de reconnaissance aux partenaires qui ont cru aux projets et qui continuent d’accompagner cette belle initiative.

Ousmane Mariko

Source: Journal L’Informateur- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur