Des journalistes amis de la statistique : Démocratiser le travail de l’Instat

C’est la principale recommandation formulée lors de l’atelier national tenu à Kangaba du 18 au 21 février 2018 sur les statistiques et relations publiques. Dénommé “Amis de la statistique”, ce réseau partagera et de relayera les informations sur les opérations et les résultats statistiques au niveau du grand public.

Structure centrale du système statistique national, l’Institut national de la statistique (Instat) était d’abord la direction nationale de la statistique et de l’informatique (DNSI), avant d’être érigé en établissement public à caractère scientifique et technologique (EPST) le 20 mars 2009.

Placé sous la tutelle du ministère de l’Aménagement du territoire et de la Population (MATP), il a pour mission de promouvoir la recherche, la formation et le développement de la statistique.

Il assure le secrétariat permanent de l’organe suprême et consultatif de la statistique ; à savoir : le Conseil national de la statistique (CNS). L’Instat a pour mission d’assister le ministère en charge de la Statistique dans l’élaboration de la politique statistique au Mali.

C’est fort de toutes ces prérogatives que la structure veut établir un partenariat fécond avec les médias, en créant un réseau de journalistes pour faciliter l’accès aux données statistiques pour leur plus grande vulgarisation au public. Elle a organisé la semaine dernière à Kangaba un atelier de formation regroupant les cadres statisticiens et une quinzaine de journalistes.

Il a permis aux hommes de médias de connaitre la structure et ses dénombrements, de se familiariser avec certaines notions de la statistique et connaitre la méthodologie de collecte des données statistiques. Les cadres statisticiens ont été informés des moyens d’appropriation des outils de communication médias, des conseils et informations pratiques relatifs aux médias, ou encore des directives pour produire un communiqué de presse.

Aux termes de trois jours d’échanges, les participants sont arrivés à la conclusion qu’il faut impérativement pérenniser ce cadre de dialogue entre l’Instat et les médias pour une communication maîtrisée.

Six recommandations ont sanctionné la fin des travaux dont la principale la création d’un Réseau de journalistes appelé “Amis de la statistique” en vue partager et de relayer les informations sur les opérations et les résultats statistiques au niveau du grand public.

Zoumana Coulibaly de retour de Kangaba

 

Source: L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur