David Sharma, conseiller de la societe QNET : « Si le Qnet n’était pas une pas une entreprise authentique et sérieuse, les gens n’allaient pas le suivre pendant 20 ans »

Les responsables de la société internationale de vente directe Qnet étaient face à la presse le lundi 08 janvier dernier, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako. L’objectif de cette rencontre avec les hommes de média était de mieux faire connaître sa société et les services qu’elle offre aux clients.

 Cette conférence de presse était animée par David Sharma, conseiller de la société Qnet, Joseph Conboy, conseiller juridique de Qnet, Muqtadir Suwani, business développement exécutif, d’Elaine Aisyah, chargé des relations publiques et Yacouba Traoré, agent Qnet-Mali.

C’est avec l’intervention de David Sharma, conseiller de la société Qnet que la conférence a débuté. Il a expliqué que Qnet est une société internationale de vente directe, constituée et établie à Hong Kong, où s’opère la vente de produits de qualité via son magasin en ligne depuis 1998, à travers des efforts d’entrepreneurs individuels. « Tous les produits Qnet sont proposés d’une manière exclusive et les produits sont livrés aux clients à partir de six pôles internationaux en Malaisie, Turquie, Inde, les Emirats Arabe Unis et les Pays-Bas. Notre société est un membre reconnu de plusieurs associations de vente en directe, ainsi que de la Fédération mondiale des associations de la vente en directe (Wfdsa)», a-t-il précisé.

Parlant des produits qu’offre la société Qnet, M. Sharma a dit qu’il s’agit d’une grande variété de produits de haute qualité allant des soins cosmétiques et des produits de nutrition aux bijoux et aux montres fabriquées en Suisse. « Qnet propose aussi des services, y compris des forfaits de vacances, des cours et des formations en ligne. Les produits et les services sont de haute qualité et sont vendus par Qnet en exclusivité. Nos produits ont passé le contrôle de la qualité et sont certifiés par différentes institutions et ont reçu des certifications de scientifiques de renommée internationale, de laboratoires et d’organisations de recherche », a-t-il avancé.

Quant au conseiller juridique de la société Joseph Conboy, il a accentué ses propos sur le marketing de produits de Qnet. Selon lui, les clients découvrent les produits et les services de Qnet par les représentants indépendants (IRs). «Un IR est une personne qui s’inscrit sur le site de Qnet sous un numéro d’identification unique et a ainsi le droit de fournir des services de marketing pour la société en promouvant ses produits et ses services auprès des clients. Un IR agit en tant que contractant indépendant et n’est pas et ne peut être considéré comme employé, agent, associé ou représentant de Qnet. La relation entre Qnet et les IRs est réglementée par les politiques et les procédures de Qnet et le code de déontologie, qui est axé sur les pratiques justes et éthiques des IRs en tant que IR de Qnet et leur conformité avec les lois de leurs pays », a-t-il expliqué.

Concernant la commission, M. Saharma a également ajouté que pour chaque vente soutenue, les IRs gagnent une commission de détail en dollars Usd qui représente la différence entre le prix de détail et le prix préférentiel pour les IRs. Les IRs ne touchent pas une commission pour leurs achats personnels ou quand ils recrutent de nouveaux IRs. En plus des commissions de détails, les IRs gagnent aussi des commissions par catégorie basés sur les volumes de ventes engendrés par leurs référents directs et indirects.

Pour répondre aux questions des journalistes de savoir si le Qnet n’était pas plutôt une société d’escroquerie qu’une société de vente directe ? David Sharma a répondu que si le Qnet n’était pas une pas une entreprise authentique et sérieuse, les gens n’allaient pas le suivre pendant 20 ans« Les gens qui disent être escroqués peuvent porter plainte contre la société. Je pense que le problème se situe au niveau de la compréhension. Il y a plusieurs personnes qui commencent le travail sans connaitre comment cela fonctionne au niveau de la société. Je peux vous assurer que notre société s’occupe personnellement des affaires d’escroquerie enregistrées au Mali », a-t-il révélé, avant d’ajouter que la société Qnet veut longtemps rester au Mali pour contribuer au développement de son E-commerce.

Mahamadou TRAORE

 

Source: Aujourd`hui mali

Suivez-nous sur Facebook sur